Archive for ‘On aime bien …’

14 juin 2015

Pour le Collectif ACIDE vidéos exclusives du forum reprenons l’initiative contre les politiques de racialisation du 9 mai dernier à Gennevilliers avec :Saïd Bouamama – Sociologue Alima Boumediene-Thiery -Jocelyne – UJFP (Union Juive Française pour la Paix) Eric Fassin – Sociologue -Saimir Mile – Président de La voix des Roms Farid Bennaï – coordinateur du forum

acide

source http://reprenons.info/

Vidéo 7/7 [2:08]

Conseils aux nouveaux militants du collectif ACIDE..et oui !

Saïd Bouamama – Sociologue et militant au Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires

Au forum reprenons l’initiative contre les politiques de racialisation du 9 mai dernier à Gennevilliers

Vidéo 6/7 [1:43]

Le petit mot sur le FUIQP

Saïd Bouamama – Sociologue et militant au Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires

Au forum reprenons l’initiative contre les politiques de racialisation du 9 mai dernier à Gennevilliers

Vidéo 5/7 [8:22]

Alima Boumediene-Thiery – Ensemble!

Vidéo 4/7 [3:43]

Jocelyne – UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Vidéo 3/7 [3:53]

Eric Fassin – Sociologue

Vidéo 2/7 [3:11]

Saimir Mile – Président de La voix des Roms

Vidéo 1/7 [1:26]

Farid Bennaï – coordinateur du forum reprenons l’initiative contre les politiques de racialisation

12 juin 2015

Vendredi 26 juin 20 h aura lieu la 3ème rencontre organisée par le Collectif ACIDE

26juin

Vendredi 26 juin aura lieu la 3ème rencontre organisée par le Collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et les Discriminations Ethno-raciales).

Cette soirée s’inscrit dans la continuité des événements précédents autour de l’islamophobie : le 20 février avec Laurent Lévy (Islamophobie en France :

la laïcité dévoyée, la gauche divisée –https://www.facebook.com/events/502492659888448/)

et le 10 avril avec Michèle Sibony & Ismahane Chouder (Une juive et une musulmane contre l’islamophobie – https://www.facebook.com/events/1558051814468365/).

Cette rencontre se déroulera en 3 parties :

1/ La télévision est-elle islamophobe ? [Nadejda]
Visionnage d’archives de la télévision française sur l’évolution et la diffusion du discours islamophobe dans les médias avec un décryptage collectif du rôle de la télévision dans la fabrication d’un problème et sur la description d’une communauté de façon péjoratif.

2/ Stéréotypes sur les musulmanes [Nawel]
Projection d’un court métrage inspiré d’une histoire personnelle, qui traite des idées reçues à l’égard des femmes portant le voile, la perception extérieure de ce voile est souvent liée à une image rétrograde de la femme, alors qu’il est simplement l’expression de leur choix et liberté personnelle. La projection de ce film sera suivie d’une intervention de la réalisatrice ainsi que d’un débat.

3/ Repas solidaire (ftour) à 22h
En ce mois de ramadan pour les musulman-e-s, nous vous proposons de partager un repas convivial pour la rupture du jeûne. Musulman-e-s ou non, vous êtes tous convié-e-s afin de nous réunir dans un esprit fraternel pour clôturer cette rencontre. Pour une meilleure organisation, nous vous vous demandons de bien vouloir confirmer votre présence par :
– message sur le compte facebook du collectif
– mail : acide.orl@gmail.com
– téléphone : 06 61 08 68 89

Nous ferons appel à votre générosité pour la participation à ce repas car le collectif est indépendant et fonctionne uniquement avec ses propres fonds.

23 février 2015

Vendredi 20 mars 2015 19 h Maison des associations Orléans rue Sainte Catherine : Conférence animée par Julien Salingue auteur du livre La Palestine D’OSLO

La Palestine d’Oslo, Bibliothèque de l’Iremmo, L’Harmattan, octobre 2014. 150 pages, 12 euros.

http://www.juliensalingue.fr/article-mon-nouveau-livre-la-palestine-d-oslo-124772735.html

Le 13 septembre 1993, la poignée de mains entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin, sur la pelouse de la Maison Blanche, suscitait l’enthousiasme international :

le conflit entre Israël et les Palestiniens allait enfin être résolu et, dans un délai de quelques années, un accord de paix définitif serait trouvé, qui déboucherait sur la coexistence pacifique entre deux États. 21 ans plus tard, la perspective d’une paix négociée entre Israël et les Palestiniens n’a probablement jamais été aussi éloignée :

l’emprise israélienne sur les territoires palestiniens a atteint des niveaux sans précédent, par la colonisation civile, la présence militaire et la construction du mur, les « zones autonomes » palestiniennes représentent moins de 20% de la Cisjordanie, la bande de Gaza est toujours victime d’un blocus destructeur et l’énième « cycle de négociations » s’est soldé par un éche

PalOsloCouv

La nouvelle offensive conduite par l’État d’Israël à l’été 2014 contre la bande de Gaza, qui a fait plus de 2.000 morts et 10.000 blessés, et qui a entrainé une destruction sans précédent des maigres infrastructures de l’enclave palestinienne, a confirmé non seulement l’éloignement de la perspective d’une paix durable, mais aussi la disproportion des forces en présence.

Malgré la signature d’une « trêve », dont la fragilité n’a d’égal que l’imprécision quant aux questions essentielles (levée du blocus, liberté de circulation pour les Gazaouis, etc.), chacun sait que de nouvelles confrontations sont à prévoir, car les problématiques fondamentales, à savoir la poursuite de l’occupation et de la colonisation et, partant, la non-satisfaction des droits nationaux des Palestiniens, demeurent. Le « processus de paix » a fait long feu et nombre d’acteurs institutionnels, qu’ils soient locaux, régionaux ou internationaux, posent désormais de plus en plus ouvertement la question d’un dépassement dudit processus, dont il est dès lors indispensable de tirer un bilan critique.

 

 

16 février 2015

Islamophobie en France : la laïcité dévoyée, la gauche divisée…Ce vendredi 20 février à 18h a lieu la première conférence du tout nouveau collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et Discriminations Ethno-raciales)

vendredi

 

1/ Présentation du collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et les Discriminations Ethno-raciales)

2/ Introduction du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France)

3/ Intervention de Laurent Lévy* :
– L’islamophobie comme forme de racisme (avec considérations sur l’emploi de ce mot, et sur la question de la racialisation)
– L’usage islamophobe du thème de la laïcité, et les “subtilités” du débat français sur la laïcité dans cette perspective
– Comment “la gauche” accepte ou refuse, admet ou nie, la nécessité de lutter contre l’islamophobie.

*Laurent Lévy est militant antiraciste. Il est aussi essayiste, auteur des livres suivants : « Le spectre du communautarisme » (Amsterdam – 2005), « La « gauche », les noirs et les arabes » (La Fabrique – 2010) et « Politique hors-champ » (Kimé – 2012)

 

Ce vendredi 20 février à 18h a lieu la première conférence du tout nouveau collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et Discriminations Ethno-raciales).

Pour cet acte de naissance qui sera aussi l’occasion de présenter le Collectif, ACIDE a le plaisir de recevoir Laurent Lévy, spécialiste de la question islamophobe et auteur de plusieurs livres sur le racisme et le communautarisme.

Laurent Levy est le père d’Alma et Lila, deux jeunes lycéennes voilée médiatisées malgré elles en 2003 après leur exclusion de leur établissement. Suivront des débats sur les signes religieux à l’école, puis la loi anti-voile du 15 mars 2004.

 

Nous introduirons cette rencontre-débat par la lecture du Manifeste du Collectif ACIDE, ses origines, ses actions à Orléans et dans l’agglomération. Un acte de naissance à ne pas manquer au vu de la multiplication des actes islamophobes dans notre agglomération ces dernières années.

Nous compléterons cette présentation par un état des lieux de l’islamophobie sur les plans local et national par l’ambassadrice du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) pour Orléans. Le rapport annuel du CCIF est sorti le 11 février, et Orléans n’est malheureusement pas en reste.

10 décembre 2014

La Palestine d’Oslo : interview de Julien Salingue à propos de son dernier livre (La Palestine d’Oslo) et de la situation dans les territoires palestiniens. Julien sera a Orléans le Vendredi 20 mars 19 h Maison des associations rue sainte Catherine Orléans 45000

Émission Bayene (www.bayene.fr), octobre 2014. Interview de Julien Salingue à propos de son dernier livre (La Palestine d’Oslo) et de la situation dans les territoires palestiniens.

 

25 juillet 2014

Gaza ! Appel a rassemblement Mercredi 30 juillet 18h place du martroi et un super clip en avant première sur la NAQBA

mercredi

Étiquettes :
23 juillet 2014

Team FToor pour gaza : des nouvelles de notre équipe à Gaza :

Des nouvelles de notre équipe à Gaza :

Kifah habite à Khuza’a. Son village est encerclé par les tanks sioniste depuis cette nuit.
Ils sont en poste devant chez lui et il y a des bombardements toutes les 30 secondes.
C’est un nouveau massacre qui est en train de se produire à Khuza’a !!!
Dans son dernier message il nous disait : ”A lot of bombing and shooting . And there is injured people. But israel don’t accept for ambulances to enter khuzaa. no ambulance in khuza’a. have injured.
They bombing the street and no one can go khuzaa. No ambulance. And we have injured. We wait the fuck redcross to coordinate. A lot of shoooooting. The shoot reach in my home”
Ils se font bombarder de toute part et l’armée israélienne empêche les ambulances d’entre dans Khuza’a. Il nous a demandé d’essayer d’appeler le red cross pour savoir quand ils comptent venir ???? Nous avons réussi à les avoir mais ils ne peuvent pas entrer …
Il y a un blessé chez lui. Par téléphone notre amie Karima, infirmière, a tenté de lui expliquer les premiers secours en fonction de la description des blessures !!!
Nous sommes sans nouvelles de lui depuis 8h ce matin !!!

Waleed habite à Rafah. Il a perdu sa maison. Il s’est rendu chez lui pour récupérer des affaires, il a trouvé sa maison complètement explosée par des missiles
Sa famille et lui sont sains et saufs, mais moralement, c’est très dur pour lui.

Bassem habite à Abassam. Il avait dû fuir chez ses beaux-parents car sa maison avait été bombardée. Il a dû, de nouveau s’enfuir, en emmenant ses enfants à bout de bras, courant dans les rues en direction de Khan Younis.

Nabila habite à Beit Lahia. Après nous avoir fait part du décès de son beau-frère et de 2 enfants qui venaient au centre culturel où elle travaille, elle nous a appris que, son cousin, son épouse et leurs 5 enfants ont tous été massacrés. Un peu avant la rupture du jeûne, « Ftoor », l’armée d’occupation a à nouveau pilonné l’immeuble où ils se trouvaient… Son cousin était venu avec sa famille de Beit Lahia pour se réfugier à Gaza-ville, et c’est là qu’ils ont trouvé la mort ! Les sept corps étaient tellement déchiquetés, pulvérisés, qu’ils ont été enterrés dans trois tombes..
Aujourd’hui Nabila est à bout et n’a plus la force de rien !!!.

Un autre ami, Ibrahim, qui habite Khan Younis, a accueilli, cette nuit, 60 personnes de sa famille qui sont venus se réfugier chez lui. Les tanks sont rentrés à la frontière. Ca bombarde énormément. Nos amis sont fatigués…

Yehia qui habite à Nuseirat, a échappé de justesse à un missile, alors qu’il allait chercher de l’argent pour les colis alimentaires. Grace à Dieu, il est sain et sauf

Certaines agences Western Union ont été bombardées.

Nous amis témoignent qu’à Gaza, l’aide internationale officielle, ON NE LA VOIT PAS. La population manque de tout, d’eau, de nourriture, de vêtements, de carburant, de médicaments. Les gens errent dans les rues, des milliers de personnes qui ont fui, se sont réfugiées dans les écoles, les hôpitaux, les jardins publics. Mais même là, ils ne sont pas à l’abri des bombardements et tirs israéliens !!!

Continuez à vous mobiliser, à partager, à donner. Nous trouvons des plans B pour que vos dons parviennent jusqu’aux familles qui en ont besoin.

Ce soir encore, de nombreuses manifestations auront lieu partout en France. N’hésitez pas à prendre le micro et à faire passer l’info autour de vous.

GAZA COMPTE SUR VOUS

teamjour

Étiquettes :
22 juillet 2014

Une famille décimée, comme tant d’autres, à Gaza par Nabila Kilani, habitante de gaza et du « team ftoor pour Gaza »

Nabila  dont on n oublie pas qu elle est lauréate de concours d écriture en France…

Source http://www.ism-france.org/temoignages/Une-famille-decimee-comme-tant-d-autres-a-Gaza-article-19050

 

Une famille décimée, comme tant d’autres, à Gaza

Par Nabila Kilani

Nabila Kilani habite à Beit Lahia, au nord de la Bande de Gaza. Elle travaille au Beit Lahia Educational & Training Center qui permet à des enfants de bénéficier de soutien scolaire et à des femmes de faire des broderies, robes, etc. pour les vendre et gagner un peu d’argent. Ces broderies sont acheminés en France par l’intermédiaire de militants, et un site est en cours de construction à cet effet : http://figaza.com/index.php Témoignage recueillie par Rose Blanche.

Depuis le 10 juillet, date à laquelle a été créée l’initiative militante « Ftoor pour Gaza », suite début de l’attaque sioniste contre Gaza du 8, Nabila a spontanément accepté de faire partie des 10 membres palestiniens de l’équipe sur place : aller chercher les fonds envoyés depuis la France, constitution de colis alimentaire/eau et distribution des colis ou des fonds aux familles qui ont tout perdu ou qui ont dû fuir leurs maisons pour tenter d’échapper à la barbarie sioniste. Elle nous disait d’ailleurs hier que le manque d’eau est une catastrophe. Une de ses prochaines missions sera d’utiliser les fonds pour installer une citerne d’eau dans une école où des familles du nord de la Bande de Gaza se sont réfugiées.

Dès les premiers jours de l’offensive criminelle, elle nous a fait part des SMS qu’elle avait reçu de l’armée israélienne la prévenant qu’il y allait avoir une attaque terrestre sur Beit Lahia et lui demandant de quitter la zone…

Ensuite, elle nous a fait part du décès de son beau-frère et du fait que l’armée sioniste n’avait que mépris pour le deuil des familles et bombardait les cortèges de funérailles.

Puis ce fut l’annonce de la mort des frères Youssef, 13 ans et Omar Hamouda, 7 ans, deux enfants qui venaient au Centre culturel de Beit Lahia. Elle nous dit qu’ils étaient la fierté du Centre, ils avaient énormément progressé et étaient un modèle de réussite…

Malgré toutes ces difficultés, cette immense épreuve, Nabila nous disait au téléphone : « on continue, jusqu’au bout pour aider », ceci malgré les risques qu’elle prend, comme les autres, pour se déplacer, chercher l’argent, distribuer l’aide, etc.

Car à Gaza, l’aide internationale officielle, ON NE LA VOIT PAS. La population manque de tout, d’eau, de nourriture, de vêtements, de carburant, de médicaments. Les gens errent, des milliers de personnes qui ont fui Shejaya et le nord de la Bande se sont réfugiées dans les écoles, les hôpitaux, les jardins publics. Nabila, qui devait à l’origine apporter l’aide sur sa commune de Beit Lahia, retrouve maintenant ces personnes dans divers endroits de Gaza… elles n’ont plus rien, ont tout perdu.

Et aujourd’hui, Nabila nous apprend qu’hier, son cousin, son épouse, leurs 2 fils et leurs 3 filles ont tous été massacrés. Un peu avant la rupture du jeûne, « Ftoor », l’armée d’occupation a à nouveau pilonné… Son cousin était venu avec sa famille de Beit Lahia pour se réfugier à Gaza-ville, et c’est là qu’ils ont trouvé la mort ! Une mort omniprésente à Gaza, aucun endroit où être vraiment protégé.

Son cousin, le martyr Ibrahim, avait la double nationalité – palestinienne et allemande, il avait fait ses études d’ingénieur en Allemagne. Il avait souhaité revenir en Palestine, à Gaza, pour servir son peuple.

Nabila dit que les sept corps étaient tellement déchiquetés, pulvérisés, qu’ils ont été enterrés dans trois tombes…

Aujourd’hui, Nabila n’a la force de rien faire… mais elle a quand même eu le courage de me livrer son témoignage, pour le faire connaître au monde.

Elle termine en me disant : « En Palestine, on a essayé de répandre la culture et la langue françaises parce qu’on a aimé la devise Liberté, Egalité, Fraternité. Nous sommes très choqués de la position du gouvernement français, qui soutient une tyrannie malgré la transparence des images, qui parlent d’elles-mêmes. Nous sommes choqués de voir que ce pays veut interdire au peuple de soutenir la cause palestinienne et de dénoncer les crimes barbares israéliens. A ce titre, je souhaite remercier chaque français qui a pris une position de soutien du peuple palestinien et de sa juste cause, et a montré son humanité en dénonçant les crimes.

Continuez à vous mobiliser. Je lance un appel à toutes et tous, continuez à sortir dans les rues, cela nous donne de la force. »

Étiquettes :
19 juillet 2014

Ftoor pour Gaza : une jeune orléanaise prends une belle initiative : des bonbons = un don

L’idée

le lien facebook  https://www.facebook.com/pages/Des-bonbons-un-don/560728594032944?hc_location=timeline

le courriel pour cette action en plus des m p facebook    :   un.bonbon.egal.un.don@gmail.com

Vente de pochettes cadeaux pour enfants au profit de Ftoor pour Gaza. L’argent sera remis à l’association Orleans Loiret Palestine qui se chargera du transfert, tout sera transparent.

Une pochette contient un coloriage, un ballon, une sucette, un carambar, un malabar, deux bonbons mous, un sachet de petits bonbons colorés Fizzy Rolls et deux coeurs confettis, garantis sans gélatine.

Participation libre avec un minimum de 2€

Entièrement fait main, la couleur de la pochette est personnalisable, le texte écrit dessus et le coloriage aussi.

Remise en main propre dans les environs d’Orléans la semaine prochaine, ou dans le Val d’Oise le week-end du 26 juillet.

Pensez aux fêtes de l’Aïd qui approchent, aux anniversaires ou aux fêtes!

Merci d’avance pour eux!

bobon

9 juillet 2014

Bloody aftermath of Israeli airstrikes, Khan Younis, Gaza