Archive for août, 2017

8 août 2017

End collective punishment of Gaza’s children | Defense for Children Palestine / Arrêtez la punition collective des enfants de Gaza

http://www.dci-palestine.org/operation_protective_edge_a_war_waged_on_gaza_s_children_resource

Source : End collective punishment of Gaza’s children | Defense for Children Palestine

C’est une crise humanitaire entièrement fabriquée par l’homme qu’affrontent les presque 2 millions de Palestiniens habitant à Gaza, dont 43 % ont moins de 15 ans. Les 10 ans de siège militaire par Israël de la minuscule enclave côtière et les offensives militaires israéliennes  répétées ont piégé les Palestiniens dans des conditions de vie extrêmement dures.

Les 50 jours d’attaque militaire israélienne au cours de l’été de 2014 ont tué  547 enfants, dont 535 en tant que résultat direct des attaques israéliennes, et laissé inhabitable un nombre sans précédent de 22.000 foyers palestiniens.[1] Les restrictions, dues au blocus israélien, sur les matériaux de construction ont ralenti les efforts de reconstruction et environ 40.000 habitent toujours dans des abris provisoires et insalubres.[2] Les enfants déplacés de Gaza sont exposés à presque toutes les sortes de dangers pour les droits de l’homme, parmi lesquels  la mauvaise qualité de l’eau et des services d’assainissement, les risques liés aux intempéries, la détresse psychologique et, dans certains cas, la mort.

Les bombardements israéliens répétés ont gravement endommagé la seule centrale électrique de Gaza, ce qui entraîne de fréquentes et durables coupures de courant. En juin 2017, à la demande  de l’Autorité Palestinienne, Israël a considérablement réduit ses fournitures d’électricité de 40 %, en plongeant la population dans environ 20 heures par jour d’obscurité. Dix années de «  déficit chronique d’électricité » ont laissé les hôpitaux restants de Gaza opérer avec peu d’électricité, entraînant une réduction de capacité et des retards de traitement.[3]

Les attaques militaires répétées et le blocus israélien pendant une décennie interdisent ou interrompent l’accès à la nourriture, aux soins médicaux, à l’instruction, et à des espaces protégés, ce qui équivaut  à une punition collective à l’encontre des Palestiniens de Gaza, interdite selon la Quatrième Convention de Genève .[4]

Pour les enfants  de Gaza, la survie elle-même est un défi. En attendant que nous tenions les autorités israéliennes pour responsables et que nous exigions  qu’il soit mis fin à la punition collective des Palestiniens par Israël, ces enfants souffriront de graves violations de leurs droits fondamentaux à la vie, à la sûreté, à la santé, et à l’enfance.

 

Arrêtez la punition collective des enfants de Gaza

 

Signez la pétition

 

A Mme Fatou Bensouda,

Procureur en chef

Cour Pénale Internationale

 

Nous, soussignés, demandons une action urgente contre les autorités israéliennes pour que justice soit faite et que des comptes soient rendus pour toutes les formes de punition collective menées contre la population civile de Gaza, dont 43 % ont moins de 15 ans.

 

(en anglais, « first name » signifie prénom, et « (second) name » signifie nom de famille)