Pierre Stambul, co-président de l’UJFP, interpellé par le Raid à Marseille!

Dernière minute:

Pierre Stambul, libéré, témoigneA une heure du matin, le téléphone fixe sonne très longuement. Je finis par décrocher et ça raccroche.Je pense tout de suite à Ulcan et je fais le choix malheureux de laisser le téléphone décroché.A 3 h 50, j’entends plein de voix et mon nom. Je sors en slip sur le seuil. Le RAID me tombe dessus à une dizaine. Menotté une heure, un peu violenté.

 

Sarah que je suis censé avoir assassiné est là, ça ne les calme pas.Le commissariat du 8ème arrondissement prend le relai.

J’aurai 7 h de garde à vue avec un seul interrogatoire où je parlerai de ce qui est arrivé à Pessi et Jean-Guy, de Ulcan, des menaces de la LDJ et de JSS nerws. Je sors sans excuse avec plusieurs portes défoncées chez mon proprio qui a été très bien.Ils m’ont pris les empreintes digitales mais pas l’ADN. Ulcan ne gagnera pas, on part à Toulouse dans un petit moment

viaPierre Stambul, co-président de l’UJFP, interpellé par le Raid à Marseille!.

%d blogueurs aiment cette page :