Archive for février, 2015

27 février 2015

IL AFFICHE LE TEE SHIRT BDS FRANCE SUR SON STAND DE LEGUMES BIO ET LES POLICIERS MUNICIPAUX LE MENACENT DE POURSUITES POUR « INCITATION A LA HAINE RACIALE » ! | COMITE BDS FRANCE 34

Mariano Pusceddu paysan Bio depuis plus de 25 ans et membre de la Confédération Paysanne est bien connu dans la région de Lodève et dans le département où il tient son stand de légumes bio. Solidaire des paysans palestiniens qui luttent pour leur terre il a établi des relations directes avec certains d’entre eux qu’il a reçus et à qui il a envoyé des graines.

Installé dans la commune d’Octon à côté du Salagou et proche de la ville de Lodève il tient un stand de vente de sa production de fruits et légumes tous les samedi sur le marché de Lodève et les mercredi à Clermont-l’Hérault.

Depuis cet été il suspend à son parasol deux tee-shirts de la Campagne BDS France qui mentionnent recto : « Justice en Palestine » et au verso : « Boycott Israël apartheid».

viaIL AFFICHE LE TEE SHIRT BDS FRANCE SUR SON STAND DE LEGUMES BIO ET LES POLICIERS MUNICIPAUX LE MENACENT DE POURSUITES POUR « INCITATION A LA HAINE RACIALE » ! | COMITE BDS FRANCE 34.

23 février 2015

Vendredi 20 mars 2015 19 h Maison des associations Orléans rue Sainte Catherine : Conférence animée par Julien Salingue auteur du livre La Palestine D’OSLO

La Palestine d’Oslo, Bibliothèque de l’Iremmo, L’Harmattan, octobre 2014. 150 pages, 12 euros.

http://www.juliensalingue.fr/article-mon-nouveau-livre-la-palestine-d-oslo-124772735.html

Le 13 septembre 1993, la poignée de mains entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin, sur la pelouse de la Maison Blanche, suscitait l’enthousiasme international :

le conflit entre Israël et les Palestiniens allait enfin être résolu et, dans un délai de quelques années, un accord de paix définitif serait trouvé, qui déboucherait sur la coexistence pacifique entre deux États. 21 ans plus tard, la perspective d’une paix négociée entre Israël et les Palestiniens n’a probablement jamais été aussi éloignée :

l’emprise israélienne sur les territoires palestiniens a atteint des niveaux sans précédent, par la colonisation civile, la présence militaire et la construction du mur, les « zones autonomes » palestiniennes représentent moins de 20% de la Cisjordanie, la bande de Gaza est toujours victime d’un blocus destructeur et l’énième « cycle de négociations » s’est soldé par un éche

PalOsloCouv

La nouvelle offensive conduite par l’État d’Israël à l’été 2014 contre la bande de Gaza, qui a fait plus de 2.000 morts et 10.000 blessés, et qui a entrainé une destruction sans précédent des maigres infrastructures de l’enclave palestinienne, a confirmé non seulement l’éloignement de la perspective d’une paix durable, mais aussi la disproportion des forces en présence.

Malgré la signature d’une « trêve », dont la fragilité n’a d’égal que l’imprécision quant aux questions essentielles (levée du blocus, liberté de circulation pour les Gazaouis, etc.), chacun sait que de nouvelles confrontations sont à prévoir, car les problématiques fondamentales, à savoir la poursuite de l’occupation et de la colonisation et, partant, la non-satisfaction des droits nationaux des Palestiniens, demeurent. Le « processus de paix » a fait long feu et nombre d’acteurs institutionnels, qu’ils soient locaux, régionaux ou internationaux, posent désormais de plus en plus ouvertement la question d’un dépassement dudit processus, dont il est dès lors indispensable de tirer un bilan critique.

 

 

16 février 2015

Islamophobie en France : la laïcité dévoyée, la gauche divisée…Ce vendredi 20 février à 18h a lieu la première conférence du tout nouveau collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et Discriminations Ethno-raciales)

vendredi

 

1/ Présentation du collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et les Discriminations Ethno-raciales)

2/ Introduction du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France)

3/ Intervention de Laurent Lévy* :
– L’islamophobie comme forme de racisme (avec considérations sur l’emploi de ce mot, et sur la question de la racialisation)
– L’usage islamophobe du thème de la laïcité, et les “subtilités” du débat français sur la laïcité dans cette perspective
– Comment “la gauche” accepte ou refuse, admet ou nie, la nécessité de lutter contre l’islamophobie.

*Laurent Lévy est militant antiraciste. Il est aussi essayiste, auteur des livres suivants : « Le spectre du communautarisme » (Amsterdam – 2005), « La « gauche », les noirs et les arabes » (La Fabrique – 2010) et « Politique hors-champ » (Kimé – 2012)

 

Ce vendredi 20 février à 18h a lieu la première conférence du tout nouveau collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et Discriminations Ethno-raciales).

Pour cet acte de naissance qui sera aussi l’occasion de présenter le Collectif, ACIDE a le plaisir de recevoir Laurent Lévy, spécialiste de la question islamophobe et auteur de plusieurs livres sur le racisme et le communautarisme.

Laurent Levy est le père d’Alma et Lila, deux jeunes lycéennes voilée médiatisées malgré elles en 2003 après leur exclusion de leur établissement. Suivront des débats sur les signes religieux à l’école, puis la loi anti-voile du 15 mars 2004.

 

Nous introduirons cette rencontre-débat par la lecture du Manifeste du Collectif ACIDE, ses origines, ses actions à Orléans et dans l’agglomération. Un acte de naissance à ne pas manquer au vu de la multiplication des actes islamophobes dans notre agglomération ces dernières années.

Nous compléterons cette présentation par un état des lieux de l’islamophobie sur les plans local et national par l’ambassadrice du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) pour Orléans. Le rapport annuel du CCIF est sorti le 11 février, et Orléans n’est malheureusement pas en reste.

1 février 2015

Vendredi 23 et Samedi 24 janvier 2014. Week-end formation

Le MAN Orléans (Mouvement pour une Alternative Non-violente) et Orléans Loiret Palestine ont organisé un week-end dédié à la Palestine. Celui s’est déroulé sur 2 jours.

Vendredi 24 janvier, Serge Perrin membre du Mouvement pour une Alternative Non-violente, nous à présenté le travail effectué dans la commune de Beit Ommar, au Nord d’Hébron.

read more »