Exécution d’Hervé Gourdel : Et si on fichait la paix aux musulmans ?

LES ACTUALITES DU DROIT

merveilleuses-de-lasag-musu-10Je trouve les musulmans particulièrement patients, d’une tolérance infinie.

L’exécution d’Hervé Gourdel est un assassinat, pratiqué dans une perspective terroriste et il a été commis par les résidus de groupes armés qui, il y a quelques années, avaient mis à feu et à sang notre pays frère qu’est l’Algérie. Et que demande-t-on aux musulmans ? De condamner ces crimes, et de manière nette… et plus vite que ça… car ils doivent s’en désolidariser.

C’est insupportable. Quand un homme est jugé parce qu’il a violenté sa femme, adresse-t-on des sommations moralisantes à la communauté des mecs de condamner ces faits ? A-t-on demandé aux chrétiens de se désolidariser des crimes du Ku-Klux-Klan ?

La patience des musulmans est d’autant plus remarquable que cette sommation prend place dans l’interprétation d’un Islam qui par nature rejette notre société, d’un Islam de semi-sauvages qui auraient un compte à régler avec notre société. C’est donc de la grasse et replète…

View original post 165 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :