Gaza ..HOMMAGE de la part de Christine :je voudrais rendre hommage à mes amis, Nabila Kilani, Ahmed Noor, Abu Yazan… à Waleed Matadeur aussi, avec une pensée émue pour son frère et son neveu qui ont perdu la vie en aidant les autres….Alors, il fallait bien que certains y aillent, n’est-ce pas ?

Orleans Loiret Palestine s’ associe a cette hommage

HOMMAGE

Je voudrais rendre hommage à mes amis, Nabila Kilani, Ahmed Noor, Abu Yazan… à Waleed Matadeur aussi, avec une pensée émue pour son frère et son neveu qui ont perdu la vie en aidant les autres…

Et à tous ceux et celles qui ont risqué leur vie, en pleine agression, en évacuant les Gazaouis des décombres et/ou en distribuant de la nourriture, des couvertures, de l’eau… à toutes les familles qui étaient isolées, sans maison, terrifiées par les bombardements et sans assistance. Je n’ai pas de mots devant leur courage et leur humanité.
Alors oui, bien sûr, « on » peut toujours dire que les ONG internationales s’occupent et vont s’occuper de tous. Bien sûr. Mais il n’empêche que la plupart d’entre elles ne pouvaient pas entrer dans Gaza pendant les bombardements… Il n’empêche que la Croix Rouge n’avait pas la possibilité d’évacuation, puisqu’Israel refusait toute coordination.

Alors, il fallait bien que certains y aillent, n’est-ce pas ?

Pour la survie.

Juste la survie.
Ces jeunes hommes et femmes ont travaillé avec sérieux.

Ils rendent des comptes sur leurs actions, ils travaillent avec des organisations officielles, étrangères ou locales ou simplement avec leurs équipes (comme Gaza Youth Team, Team Ftoor Gaza…).

Mais surtout, SURTOUT, ils ont agit dans l’urgence absolue, au cœur de l’horreur absolue. Et particulièrement à ce moment-là, ils avaient besoin de notre soutien et de notre CONFIANCE. Parce que nous les connaissons.
Aujourd’hui, ils continuent… Ils continuent parce que les besoins sont immenses, abyssaux, plus que tout ce que peut fournir l’aide internationale. Et ce qu’ils ont à donner en PLUS ?

Leurs cœurs, et les mots que seuls ceux qui ont subi et partagé l’ignominie peuvent prononcer. Ils sont CHEZ EUX, et ils aident LEUR PEUPLE.
Alors, franchement, les appels aux dons d’organisations qui en reçoivent déjà beaucoup, tout le temps, ou les réticences sur telle ou telle association, me heurtent au plus haut point. Il n’y pas de concurrence dans l’immonde. Les uns ne font pas mieux que les autres. Chacun fait sa part, comme le petit colibri qui arrose, goutte après goutte, l’incendie qui ravage sa forêt.

Il fait juste sa part.

Chacun de mes amis est un colibri. Et je les aime pour ça. Infiniment.
Photos pêles-mêles : actions sur les pages de Nabila, Ahmed, Abu Yazan, Waleed… et leurs amis et équipes. (9 photos)

 

Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :