Une famille décimée, comme tant d’autres, à Gaza par Nabila Kilani, habitante de gaza et du « team ftoor pour Gaza »

Nabila  dont on n oublie pas qu elle est lauréate de concours d écriture en France…

Source http://www.ism-france.org/temoignages/Une-famille-decimee-comme-tant-d-autres-a-Gaza-article-19050

 

Une famille décimée, comme tant d’autres, à Gaza

Par Nabila Kilani

Nabila Kilani habite à Beit Lahia, au nord de la Bande de Gaza. Elle travaille au Beit Lahia Educational & Training Center qui permet à des enfants de bénéficier de soutien scolaire et à des femmes de faire des broderies, robes, etc. pour les vendre et gagner un peu d’argent. Ces broderies sont acheminés en France par l’intermédiaire de militants, et un site est en cours de construction à cet effet : http://figaza.com/index.php Témoignage recueillie par Rose Blanche.

Depuis le 10 juillet, date à laquelle a été créée l’initiative militante « Ftoor pour Gaza », suite début de l’attaque sioniste contre Gaza du 8, Nabila a spontanément accepté de faire partie des 10 membres palestiniens de l’équipe sur place : aller chercher les fonds envoyés depuis la France, constitution de colis alimentaire/eau et distribution des colis ou des fonds aux familles qui ont tout perdu ou qui ont dû fuir leurs maisons pour tenter d’échapper à la barbarie sioniste. Elle nous disait d’ailleurs hier que le manque d’eau est une catastrophe. Une de ses prochaines missions sera d’utiliser les fonds pour installer une citerne d’eau dans une école où des familles du nord de la Bande de Gaza se sont réfugiées.

Dès les premiers jours de l’offensive criminelle, elle nous a fait part des SMS qu’elle avait reçu de l’armée israélienne la prévenant qu’il y allait avoir une attaque terrestre sur Beit Lahia et lui demandant de quitter la zone…

Ensuite, elle nous a fait part du décès de son beau-frère et du fait que l’armée sioniste n’avait que mépris pour le deuil des familles et bombardait les cortèges de funérailles.

Puis ce fut l’annonce de la mort des frères Youssef, 13 ans et Omar Hamouda, 7 ans, deux enfants qui venaient au Centre culturel de Beit Lahia. Elle nous dit qu’ils étaient la fierté du Centre, ils avaient énormément progressé et étaient un modèle de réussite…

Malgré toutes ces difficultés, cette immense épreuve, Nabila nous disait au téléphone : « on continue, jusqu’au bout pour aider », ceci malgré les risques qu’elle prend, comme les autres, pour se déplacer, chercher l’argent, distribuer l’aide, etc.

Car à Gaza, l’aide internationale officielle, ON NE LA VOIT PAS. La population manque de tout, d’eau, de nourriture, de vêtements, de carburant, de médicaments. Les gens errent, des milliers de personnes qui ont fui Shejaya et le nord de la Bande se sont réfugiées dans les écoles, les hôpitaux, les jardins publics. Nabila, qui devait à l’origine apporter l’aide sur sa commune de Beit Lahia, retrouve maintenant ces personnes dans divers endroits de Gaza… elles n’ont plus rien, ont tout perdu.

Et aujourd’hui, Nabila nous apprend qu’hier, son cousin, son épouse, leurs 2 fils et leurs 3 filles ont tous été massacrés. Un peu avant la rupture du jeûne, « Ftoor », l’armée d’occupation a à nouveau pilonné… Son cousin était venu avec sa famille de Beit Lahia pour se réfugier à Gaza-ville, et c’est là qu’ils ont trouvé la mort ! Une mort omniprésente à Gaza, aucun endroit où être vraiment protégé.

Son cousin, le martyr Ibrahim, avait la double nationalité – palestinienne et allemande, il avait fait ses études d’ingénieur en Allemagne. Il avait souhaité revenir en Palestine, à Gaza, pour servir son peuple.

Nabila dit que les sept corps étaient tellement déchiquetés, pulvérisés, qu’ils ont été enterrés dans trois tombes…

Aujourd’hui, Nabila n’a la force de rien faire… mais elle a quand même eu le courage de me livrer son témoignage, pour le faire connaître au monde.

Elle termine en me disant : « En Palestine, on a essayé de répandre la culture et la langue françaises parce qu’on a aimé la devise Liberté, Egalité, Fraternité. Nous sommes très choqués de la position du gouvernement français, qui soutient une tyrannie malgré la transparence des images, qui parlent d’elles-mêmes. Nous sommes choqués de voir que ce pays veut interdire au peuple de soutenir la cause palestinienne et de dénoncer les crimes barbares israéliens. A ce titre, je souhaite remercier chaque français qui a pris une position de soutien du peuple palestinien et de sa juste cause, et a montré son humanité en dénonçant les crimes.

Continuez à vous mobiliser. Je lance un appel à toutes et tous, continuez à sortir dans les rues, cela nous donne de la force. »

Unadikum News en français : Message de notre coordinatrice en France Je viens de recueillir le témoignage bouleversant de ma soeur Nabila Kilani de Gaza qui vient de perdre 7 membres de sa famille.

C’est le coeur lourd, la gorge serré que je vous écris ces quelques lignes…..nous avons un devoir de communication sur les crimes sionistes barbares de l’entité maléfique d’israel commis avec la complicité SILENCIEUSE CRIMINEL INTERNATIONAL DES DIRIGEANTS DES GRANDS DE CE MONDE.
Je viens de recueillir le témoignage bouleversant de ma soeur Nabila Kilani qui vient de perdre 7 membres de sa famille.

Son cousin Shaheed Ibrahim 53 ans Kilani son épouse Shahida Naima 45 ans et leurs 5 enfants.
Un article sera prochainement en ligne sur ISM France et Orléans Loiret Palestine.
Ils sont morts assassinés au moment du « FTOOR » hier soir , ils avaient quittés Beyt Laya pour se réfugier à Gaza……………..

source :https://www.facebook.com/unadikumfrance?fref=ts

Au delà de l’ humanitaire, au delà de la colère, notre Réponse politique a la politique de l’ état israélien est BOYCOTT DESINVESTISSEMENT SANCTIONS (B.D.S.)

ORLÉANS LOIRET PALESTINE est membre de Campagne France Bds ( http://www.bdsfrance.org/ ) et a deja mené sur Orléans des actions bds

Notre engagement pour le BDS , n’est donc pas de circonstance… voir un exemple ancien en 2011 https://www.facebook.com/pages/Concours-de-SLAM-ORLEANS/263935536975596?ref_type=bookmark

ci dessous la liste des produits et firmes a boycotter a télécharger

http://www.bdsfrance.org/images/stories/fruit/120417_Produits_a_boycotter_5.pdf

 

 

 

 

FTOOR POUR GAZA , le bilan au 21 juillet , photos de la distribution , rappel des consignes .

Récapitulatif :

Depuis le 10 Juillet, nous avons envoyé 6 010 euros, dont 1 870 euros hier, 21 juillet, à nos amis de Nuseirat / Kahn Younis / Rafah / Beyt Hanoun / Beit Laya / Khuza’a / Abassan et Gaza.
127 familles ont reçu des aides diverses financières et/ou alimentaires.
Toutes les distributions ne sont pas terminées, car bien entendu en fonction de l’intensification des bombardements, nous ne voulons pas que nos amis se mettent en danger !
Nous allons pouvoir envoyer à partir d’aujourd’hui 1800 euros de plus !
Ce qui nous fait un total de 7880 euros de dons reçus en 12 jours !!!
.
La maison de Bassem, un des membres de notre team à Gaza, été détruite dans un bombardement israélien.
Nabila a perdu son beau-frère et deux des enfants qui fréquentaient le centre culturel qu’elle dirige à Beyt Laya.
Malgré toutes ces difficultés aucun membre de notre team se résigne : « jusqu’au bout on aidera !  »
La situation est devenu tellement critique que dans le Nord de la bande de Gaza l’eau devient rare. Nous allons supporter l’idée de notre ami Nabila à acheminer une citerne d’eau dans le camp de réfugiés.

Nous sommes fiers de vous et Rose Blanche, qui a initié ce projet, est très fière de toute cette magnifique équipe. »
since 10 July 6010 we sent including € 1,870 euros today to our friends Nuseirat / Kahn Yunis / Rafah / Beit Hanoun / Bet Laya / Khuza has / Abassan and Gaza. 128 families have received various financial aid and alimentaires.Toutes or distributions are not complete, as many agreed according to the intensification of bombings that no we do not want our friends to endanger, we are going to send from 1800 euros more tomorrow! which makes a total of 7880 euros in donations received in 12 days.
Bassem a member of our team to its lost his house in a bombing at israélien.Nabila lost his brother and two beautiful children who attended the cultural center it runs in Beyt Laya.Malgré all these difficulties no member of our team is resigned « to the end it will help! » The situation became so critical that in northern Gaza water becomes rare.Nous will bear the thought of our friend Nabila feeding a water tank in the refugee camp.
We are proud of you and I am very proud of all this wonderful team.

ORLEANS LOIRET PALESTINE quand vous envoyez vos chèques , indiquez au dos du cheque: «  »campagne « ftoor pour Gaza » à l’adresse : ORLEANS LOIRET PALESTINE MAISON DES ASSOCIATIONS 46 TER RUE SAINTE CATHERINE ORLEANS 45 000 et donnez nous vos mails. notre courriel est orleansloiretpalestine45@gmail.com AUTRE POSSIBILITE VERSEMENT SUR COMPTE

le code IBAN FR21 2004 1010 0304 7576 0M02 426
le code BIC PSSTFRPPCLE
ORLEANS LOIRET PALESTINE EST EN FRANCE DECLAREE AU JO DEPUIS 2004 :

No d’annonce : 622

Paru le : 07/08/2004

Association : ORLEANS – LOIRET – PALESTINE.

No de parution : 20040032

Département (Région) : Loiret (Centre)

Lieu parution : Déclaration à la préfecture du Loiret.

Type d’annonce : ASSOCIATION/CREATION

NOTRE NUMÉRO EN PRÉFECTURE DU LOIRET EST W45 2005 399

Pour les dons FTOOR pour gaza
les chèques sont fait à l’ ordre d’Orléans Loiret Palestine au dos FTOOR POUR GAZA , le liquide est mis sur le compte Orléans Loiret Palestine ou versement direct ( voir sur page face book FTOOR pour gaza AVEC LE COMPTE ORLEANS LOIRET PALESTINE A LA BANQUE POSTALE )
Ensuite, nous envoyons à nos correspondants sur place un versement par western union : il y a un code, une question / réponse exigés avec pièce d’identité pour celui qui reçoit: ensuite les palestiniens partent faire les achats ou font des dons en liquides…ils ciblent les familles les plus pauvres ou en souffrance
2 ou 3 parlent très bien le français . nous sommes en ligne avec eux PLUSIEURS FOIS PAR JOUR …MAIS BIEN SUR NOUS NE DONNONS PAS PUBLIQUEMENT LEUR IDENTITE
Ici la seule personne qui faire le transfert de fond est le représentant légal de l’association , qui est déclaré à la préfecture du Loiret, dont l’ adresse est connue

Notre association est inscrite au journal officiel et son représentant legal connu de la préfecture du loiret , conformément a la loi