] Le Plan Prawer menace tout le peuple palestinien; Proçes de Colmar… et plein d’infos.La lettre de la ccippp 34 et plus

Communiqué de la Campagne BDS France :

Procès de Colmar : un jugement scandaleux !

Jeudi, 28 Novembre 2013 20:14

Le 27 novembre dernier, la Cour d’appel de Colmar a condamné des militant-e-s alsa­cien-ne-s de la Campagne BDS pour avoir simplement distribué un tract devant un magasin Carrefour, appelant au boycott de l’état d’Israël.

Lire la suite :http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2800%3Aproces-de-colmar-un-jugement-scandaleux-&catid=49%3Aactualites&lang=fr

Message de soutien du comité BDS france 34 aux militants BDS de Mulhouse :
POUR LA LIBERTÉ, LA JUSTICE ET L’ÉGALITÉ

Solidarité politique et financière avec les inculpés BDS de Mulhouse

Chers-res camarades et amis-ies,

Nous sommes profondément indignés de la décision de la cour d’appel de Colmar qui constitue une attaque frontale contre les valeurs de justice et d’égalité et une criminalisation intolérable du mouvement social de solidarité à la Palestine. Solidarité mille fois justifiée par les crimes et violations des droits humains et du droit international perpétrés par l’état d’Israël.

Mais nous ne sommes pas étonnés d’une telle décision. Elle est conforme à la politique appliquée par les gouvernement français successifs et de façon tout particulièrement offensive par le gouvernement socialiste de François Hollande. Guerre coloniale au Mali, appel pressant à l’intervention militaire en Syrie, tentative de blocage de l’accord avec l’Iran, déclarations dithyrambiques de soutien politique à l’état d’Israël et à son premier ministre d’extrême droite et amplification des échanges et collaborations à tous les niveaux avec cet état, voila les motifs réels de la décision de justice contre les militants du BDS.

Nous affirmons publiquement notre solidarité totale avec les actions BDS que vous avez mené et que nous menons également depuis Mars 2009 et que nous continuerons à mener avec le mouvement BDS national et international jusqu’à ce que l’état d’apartheid israélien satisfasse aux revendications fondamentales du peuple palestinien : Liberté, Justice, Egalité.

Comité BDS France 34

Il y a des partis, associations et personnalités aux côtés de qui on ne peut pas marcher contre le racisme et l’égalité des droits !

Sans doute devrait-on se réjouir des nombreuses "Marches" contre le racisme, pour l’égalité des droits etc. Il y a pourtant des limites à l’indécence tant chez certaines organisations il y a un abîme entre le prétendu antiracisme affiché et le racisme pratiqué ! Iriez-vous manifester aux côtés Marine Le Pen ou de son père contre le racisme ?
A Montpellier le Parti Socialiste est signataire et va manifester "contre le racisme et l’égalité des droits" !! Sans doute que les amis du ministre de l’intérieur, Manuel Vals porteront les pancartes contre les expulsions de Roms et contre le racisme anti-Roms !! Sur la vidéo (ci-jointe) on voit le socialiste Hollande, président de la république française déclarer au Le Pen Israélien M. Netanyhaou, avec qui il vient de dîner en privé et en toute amitié : "bien que je chante mal je trouverai toujours un chant d’amour pour Israël et ses dirigeants". Le même Hollande n’a t-il pas déclaré qu’Israël était un exemple de démocratie alors même que cet état est le pire état raciste de la planète !!
Il y a dans la signataires des marches dites de "gauche" la LICRA, officine pro-israélienne dont l’antiracisme est très sélectif et qui aujourd’hui dépose plainte et fait condamner les militants BDS du mouvement de solidarité à la Palestine. Une association prétendument antiraciste qui poursuit les militants qui se battent pour l’égalité des droits entre palestiniens et israéliens, qui se battent contre le nettoyage ethnique des palestiniens et le système d’apartheid de l’état juif – et donc racial et raciste- d’Israël.
SOS Racisme est précisément le sous marin du PS qui a occulté et détourné la Marche pour l’égalité de 1983. Il en a vidé le contenu contestataire sur les problématiques coloniales concernant les populations des quartiers populaires au profit d’un antiracisme moral laissant de côté l’injustice sociale et l’héritage colonial du racisme.
Non merci ! il y a décidément des gens et organisations avec qui on ne peut pas manifester ! Rejoignons les vraies marches pour l’égalité des droits et la justice pour tous !!
CCIPPP34 – 29/11/2013
Vidéo Hollande/Netanyahou : http://www.panamza.com/27112013-hollande-netanyahou-video-embarras-elysee

APPEL DU COLLECTIF NATIONAL ÉGALITÉ DES DROITS/JUSTICE POUR TOU-TE-S

publié le mardi 26 novembre 2013.

- "D’ores et déjà, nous appelons à participer aux différentes initiatives organisées en région par des collectifs et associations signataires de cet appel. Partout en France, des semaines pour l’égalité des droits et la justice pour toutes et tous sont organisées d’ici le 8 décembre. Faisons du 7 décembre, une journée de rassemblements et de manifestations."
- Actualité du 30ème anniversaire de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983
- Axes revendicatifs : Document provisoire Axes revendications -Collectif Egalité des droits

Lire l’article : http://www.protection-palestine.org/spip.php?article12698

Communiqué CCIPPP

La Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP) accueille positivement la signature à Genève de l’accord intérimaire sur le nucléaire iranien.

Depuis sept ans, sous la pression d’Israël, la communauté internationale a instrumentalisé la question nucléaire iranienne pour diaboliser l’Iran au mépris des droits élémentaires d’un état souverain à développer un programme nucléaire civil. L’Iran est signataire du Traité de Non Prolifération des armes nucléaires, il a accepté les inspections régulières de l’AIEA et même les services de renseignements des États-Unis confirment qu’il n’y a pas de programme nucléaire militaire. Malgré cela, la communauté internationale a mis en place depuis 2006 une batterie de sanctions qui au final frappent durement le peuple iranien. Tout autant d’engagements et de contrôles auxquels Israël détenteur de l’arme nucléaire se refuse sans aucune sanction.

L’accord de Genève atteste d’une tentative de repositionnement des Etats-Unis affaiblis par leurs échecs en Irak et en Afghanistan. Si aux termes de l’accord, les sanctions restent en grande partie maintenues provisoirement, les Iraniens peuvent a juste titre espérer voir la fin de la logique de blocus international contre eux. Ils ont dû, en particulier sous la pression de la France totalement alignée sur la position de l’Etat sioniste, consentir aussi à des limitations à leur droit au nucléaire civil. Il n’en reste pas moins que cela représente une victoire diplomatique pour l’Iran. On espère voir s’éloigner l’époque où, par mélange d’impérialisme et d’Islamophobie, le sort de l’Iran, morceau de « l’axe du mal », était réglé par une formule lapidaire : État voyou.

L’accord signé, quoiqu’intérimaire, est un revers pour Israël, qui tente depuis 20 ans de pousser ses alliés à une guerre contre l’Iran, aux conséquences catastrophiques sur l’ensemble de la région, sinon sur le monde entier. Reste que cet Etat va-t-en guerre est pourtant le seul pourvu de la bombe atomique et de sous-marins lance-missiles nucléaires, non signataire du traité de non-prolifération, et qui a toujours refusé toute inspection.

Alors qu’Israël se présente encore une fois avec cet accord comme la victime d’une « Shoah à venir » qui ne peut être évitée, selon lui que par le muscle militaire et sécuritaire, le mouvement de solidarité avec le peuple palestinien doit poursuivre sa mobilisation dans le cadre de la campagne BDS, tout en déjouant les tentatives israéliennes de monnayer des prétendues menaces et peurs. Israël exerce en effet un chantage sur le monde entier pour imposer ses frasques colonialistes contre les Palestiniens (voire les Syriens ou les Libanais) comme étant des compensations à "son malheur".

Le devoir du mouvement de solidarité avec le peuple palestinien est plus que jamais de soulever la question du nucléaire israélien, et de mener campagne pour un embargo militaire d’Israël, conformément à la demande de la campagne palestinienne et internationale Boycott-Désinvestissements-Sanctions (BDS).

La CCIPPP, Le 29 Novembre 2013

Nakab – 28 novembre 2013

Le Plan Prawer menace tout le peuple palestinien

Par Fadwa Nassar

27 novembre 2013 – Depuis plusieurs mois, les Palestiniens vivant dans les territoires occupés en 1948, appelés « Israël », s’activent pour dénoncer le Plan Prawer, plan conçu pour expulser les Palestiniens vivant dans le Naqab et démolir leurs villages. Plus de 100.000 Palestiniens, en majorité des bédouins sédentaires et agriculteurs, et 35 villages risquent d’être emportés par ce plan d’épuration ethnique concocté par une colonie de peuplement installée sur la terre de Palestine.

Lire l’article : http://www.ism-france.org/analyses/Le-Plan-Prawer-menace-tout-le-peuple-palestinien-article-18580

et sur le même sujet :

http://blogs.mediapart.fr/edition/mobilisations-contre-le-prawer-plan/article/301113/michele-sibony-30-novembre-jour-de-colere-contre-le-plan-prawer

%d blogueurs aiment cette page :