Palestine : Nouvelle action des militants de la campagne BDS. Une dizaine de militants pro-palestiniens se sont rendus à la boutique Sephora du centre-ville d’Orléans afin de sensibiliser les clients au boycott des cosmétiques israélien

actionsephoraMunis d’une grande carte illustrant l’évolution historique de la Palestine depuis 1946  et distribuant des tracts, une dizaine de militants de la section orléanaise de la campagne BDS (Boycott Désinvestissement & Sanctions) ont mené une action de sensibilisation au boycott des cosmétiques constitués de minéraux de la Mer Morte, des marques israéliennes « Yes To » et « Ahava » vendus exclusivement par Sephora. Ils ont également exigé leur retrait des rayons et de la boutique en ligne.

Denis, l’un des porte-parole du collectif nous explique que « « Yes to » fabrique ses produits à partir d’une usine installée dans le désert du Néguev, en Israël, où les bédouins palestiniens, citoyens d’Israël, sont actuellement chassés. Le Laboratoire « Ahava » est quant à lui installé dans une colonie israélienne, dans l’Etat palestinien (désormais représenté à l’ONU) occupé et utilise les minéraux issus du littoral palestinien de la Mer Morte. Les colonies ainsi que l‘exploitation économique de territoires occupés militairement sont illégales selon le droit international. »

« Acheter ces produits c’est donc être complice de la politique d’apartheid d’Israël à l’égard du peuple palestinien. Nous faisons appel à la conscience, à la morale et au sens de l’éthique des consommateurs pour refuser d’acheter ces produits, et être solidaires des palestiniens. » déclare Karim. « Nous exigeons aussi de la direction de Sephora qu’elle stoppe immédiatement cette collaboration criminelle. »

Cette initiative a eu lieu devant plusieurs boutiques Sephora, de différentes villes de France.

%d blogueurs aiment cette page :