L’émission Radio Gaza du dimanche 23 décembre 2012

L’émission Radio Gaza du dimanche 23 décembre 2012

L’émission en français «Bonjour de Gaza » du dimanche 23 décembre 2012, émise à partir de la radio des jeunes journalistes et présentée par Ziad Medoukh , a été très intéressante. Etaient invités quelques enfants traumatisés par les dernières agressions israéliennes.

En commançant, Ziad Medoukh, a remercié l’association Française de la Coopération Internationale de Robaix au Nord de la France, ainsi que Madame Ann Avery de Suisse, pour leur soutien à la radio.

Il a rendu un grand hommage à la solidarité francophone avec Gaza, au travers des visites récentes de plusieurs délégations francophones dans cette région toujours sous blocus.

Il a mentionné le rapport de l’UNICEF de décembre 2012, qui montre que plus de 25% des enfants de Gaza sont traumatisés par les dernières agressions israéliennes.

Il a reçu cinq invités lors de cette émission, quatre enfants victimes de la dernière agression israélienne : Wafaa, 12 ans, Hala, 11 ans, Aya ,11 ans, Amira , 12 ans, et Nihal, représentante de l’association des victimes de guerre à Gaza.

Les enfants ont évoqué leurs réactions devant la mort de leurs proches, ainsi que devant la destruction de leurs maisons, ils ont parlé de leurs projets d’avenir et expliqué comment ils surmontaient leurs difficultés. Nihal a exposé les différentes actions se son association et le soutien psychologique proposé aux enfants touchés et traumatisés.

Un poème pour les enfants de Gaza écrit et envoyé par Marie-Christine Mouranche d’Alfortville, a été lu lors de cette émission.

Des chansons de l’album : Flottille de la liberté, envoyé par Djemila de Besançon et dédié aux enfants de Gaza, ont été diffusées.

Il y a eu, pendant l’émission, un appel de Marie-Chritine Mouranche d’Alfortville (Ile de France), qui a exprimé sa solidarité avec les enfants de Gaza.

Les personnes qui ne sont pas parvenues à écouter l’émission en direct, peuvent la suivre depuis ces deux liens :

http://www.ustream.tv/recorded/27972936

http://www.ustream.tv/recorded/27973134

Pour toutes propositions, remarques et suggestions, vous pourrez envoyer des SMS au : 00972599881347, ou des courriels à l’adresse électronique : ziadmedoukh@hotmail.com

Je rappelle que vous pouvez suivre cette émission en direct et en image de chez vous, tous les dimanches à partir de 14h-heure française- sur le site: http://www.yjctv.ps

La prochaine émission aura lieu le dimanche 30 décembre 2012, de 14h à 15h, heure française, le thème en sera : Noel à Gaza. Seront invités on va inviter quelques chrétiens de Gaza, qui ne diront comment ils y fêtent Noël à Gaza.

Joyeux Noël à tout le monde.

Merci beaucoup de votre soutien, de vos encouragements, de votre fidélité à notre émission, et de votre confiance.

Ziad Medoukh

La traduction en francais faite par un ami de la synthese sur Elbit faite par Shir pour le tribunal Russel

Telécharger le document en pdf :  Shir Hever Elbit Systems Presentation

version originale en anglais :Shir Hever Elbit Systems Presentation version originale en anglais

Extraits :

Partie 1 : méthodologie

 

Cette présentation d’Elbit Systems sera divisée en deux parties. Pour ma part, je parlerai des informations dont nous disposons sur l’entreprise elle-même et Jamal Juma, qui parlera après moi, parlera des violations des droits de l’homme commises par Elbit ainsi que de sa participation à des crimes de guerre.

Les informations que je vais vous présenter ici sont tirées d’une variété de sources qui, en dépit de sa diversité et de son étendue, demeure limitée. Elbit Systems est avant tout une entreprise d’armement. La plupart de ses produits sont destinés à un usage militaire et c’est naturellement à ce titre une entreprise discrète.  Ainsi, la grande majorité des informations portant sur l’entreprise trouvent leurs sources dans l’entreprise elle-même – à travers de nombreuses déclarations à la presse publiées dans les médias hébreux et destinés surtout à des investisseurs potentiels

Partie 2 : Information générale à propos de l’entreprise

 

Elbit a été fondée en 1967, suite aux opportunités commerciales issues de l’occupation. Le gouvernement israélien refusa de renoncer aux territoires occupés et augmenta l’investissement gouvernemental dans le développement militaire afin de faire face au conflit qui résulterait inévitablement de l’occupation. En 1996, l’entreprise s’est divisée en deux : Elbit Systems Ltd. et Elbit Imaging Ltd.

Partie 3 : Mode opératoire

 

Le modèle d’affaires de Elbit est construit autour de relations étroites avec l’armée israélienne.

Partie 4 : Incitation à la guerre

Article du journal local  » rep du centre » sur la venue de Saeed Amireh a Orléans

Saeed Amireh, palestinien ,membre du comité populaire de
Nil’in, sera Vendredi 21 Décembre à 18h à la Maison des Associations, 46 ter rue Sainte Catherine à Orléans, sur invitation de Palestine 45

Orleans Loiret Palestine, toujours dans une démarche unitaire, vous invite à le rencontrer ce soir la..

contact olp@orleansloiretpalestine.org

 

saeed palestine

L’émission Radio Gaza du dimanche 16 décembre 2012

L’émission en français «Bonjour de Gaza » du dimanche 16 décembre 2012, émise à partir de la radio des jeunes journalistes et présentée par Ziad Medoukh , a été passionnante , elle a évoqué le thème des enfants palestiniens de Gaza traumatisés par les dernières agressions israéliennes.

L’invité principal était le Dr. Khaled Dahlan, médecin psychiatre, professeur de psychiatrie à l’université de Gaza et conseiller au Croissant Rouge.

Dans son intervention, le psychiatre a d’abord présenté les
conséquences des attaques israéliennes sur les enfants. Il a donné des chiffres, des exemples, suivant les cas des enfants et leurs symptômes.

Puis, il a parlé de leurs comportements et de leurs réactions après les agressions touchant leurs familles, leurs maisons.

Il s’est attardé aussi sur le soutien psychologique proposé à ces enfants, comme le dessin libre, le jeu de rôle et le psychodrame.

Il a finalement évoqué leur volonté remarquable et leur faculté de se reconstruire après chaque agression israélienne.

Il y a eu un appel pendant cette émission, de la part de Manuela, de l’association Médina de Bourges, qui a beaucoup échangé avec Dr. Dhlan sur les cas des enfants de Gaza qui voient leur enfance volée, et qui deviennent prématurément adultes.

Les personnes qui ne sont pas parvenues à écouter l’émission en direct, peuvent la suivre depuis ce lien :

http://www.ustream.tv/recorded/27761580

Pour toutes propositions, remarques et suggestions, vous pourrez envoyer des SMS au : 00972599881347, ou des courriels à l’adresse électronique : ziadmedoukh@hotmail.com

Je rappelle que vous pouvez suivre cette émission en direct et en image de chez vous, tous les dimanches à partir de 14h-heure française- sur le site: http://www.yjctv.ps

La prochaine émission aura lieu le dimanche 23 décembre 2012, de 14h à 15h, heure française, quelques enfants touchés et traumatisés seront invités, ainsi qu’une association qui s’occupe d’eux sur Gaza et propose un soutien psychologique suivant leurs cas.

Merci beaucoup de votre soutien, de vos encouragements, de votre fidélité à notre émission, et de votre confiance.

Ziad Medoukh

Palestine : Nouvelle action des militants de la campagne BDS. Une dizaine de militants pro-palestiniens se sont rendus à la boutique Sephora du centre-ville d’Orléans afin de sensibiliser les clients au boycott des cosmétiques israélien

actionsephoraMunis d’une grande carte illustrant l’évolution historique de la Palestine depuis 1946  et distribuant des tracts, une dizaine de militants de la section orléanaise de la campagne BDS (Boycott Désinvestissement & Sanctions) ont mené une action de sensibilisation au boycott des cosmétiques constitués de minéraux de la Mer Morte, des marques israéliennes « Yes To » et « Ahava » vendus exclusivement par Sephora. Ils ont également exigé leur retrait des rayons et de la boutique en ligne.

Denis, l’un des porte-parole du collectif nous explique que « « Yes to » fabrique ses produits à partir d’une usine installée dans le désert du Néguev, en Israël, où les bédouins palestiniens, citoyens d’Israël, sont actuellement chassés. Le Laboratoire « Ahava » est quant à lui installé dans une colonie israélienne, dans l’Etat palestinien (désormais représenté à l’ONU) occupé et utilise les minéraux issus du littoral palestinien de la Mer Morte. Les colonies ainsi que l‘exploitation économique de territoires occupés militairement sont illégales selon le droit international. »

« Acheter ces produits c’est donc être complice de la politique d’apartheid d’Israël à l’égard du peuple palestinien. Nous faisons appel à la conscience, à la morale et au sens de l’éthique des consommateurs pour refuser d’acheter ces produits, et être solidaires des palestiniens. » déclare Karim. « Nous exigeons aussi de la direction de Sephora qu’elle stoppe immédiatement cette collaboration criminelle. »

Cette initiative a eu lieu devant plusieurs boutiques Sephora, de différentes villes de France.