Match OL-KYRIAT le 6 Décembre à Gerland : Lettre pétition au club et aux joueurs de l’Olympique Lyonnais

Merci de signer massivement et de faire suivre !

Lien vers la pétition en ligne : http://www.ipetitions.com/petition/lettre-petition-ol/

Texte de la pétition :

Lettre pétition au club et aux joueurs de l’Olympique Lyonnais

L’olympique lyonnais devrait rencontrer le club israélien de L’Hapoël Ironi Kiryat Shmona(1) le 6 décembre au stade de Gerland.

Cette rencontre suit de près les raids israéliens sur les palestiniens de Gaza qui ont causé 163 morts (dont 43 enfants !)

– Comment ignorer que le 17 novembre, le stade "Palestine", la principale enceinte sportive de Gaza, a été détruit par une attaque de l’armée israélienne.

– Comment ignorer que le siège du comité para-olympique palestinien a été complètement détruit à Gaza.

– Comment, en jouant à dans le stade de Gerland, ne pas penser que le 10 novembre dernier l’aviation israélienne a tué sur le coup deux adolescents Mohammed Ussama Hassan Harara (16 ans) et Ahmed Mustafa Khaled Harara (17 ans) et blessé 38 personnes sur un terrain de foot à Al-Mentar, dans le quartier d’Al-Shojaya (bande de Gaza).

– Comment ne pas penser à Mahmoud Sarsak, de l’équipe nationale palestinienne qui a été emprisonné depuis 2009 [sans raison – sans accusation – sans jugement] alors qu’il se rendait à un match de foot. Il a fallu 92 jours de grève de la faim, le soutien d’Eric Cantona et d’autres personnalités pour qu’il puisse être libéré.

L’état d’Israël est un état hors la loi et en France même, un match contre une équipe Israélienne n’est pas un match normal !

– En décembre 2010, votre club a rencontré également à Gerland l’équipe de Tel Aviv ; des amis dans les tribunes montrant une banderole "Free Palestine" ont été violemment agressés par des personnes bien organisées. Une plainte est d’ailleurs en cours instruction, car il y a eu des blessés.

– Et encore le 25 octobre dernier, on peine à y croire, au cours d’un match de basket à Chalon sur Saône, c’est le mossad, service secret israélien, qui fait la police dans les tribunes. Il intercepte un jeune avec un drapeau palestinien et le confie à la police française qui le retiendra une nuit !

En effet, dans de telles occasions, l’état d’Israël, à travers ses équipes sportives, cherche à démontrer qu’il est un état "normal" et qu’il pratique le fair-play. La réalité c’est le blocus de Gaza, la colonisation, les détentions au mépris de toutes règles, l’emprisonnement des enfants, les assassinats ciblés …

Ceci ne devrait pas être accepté par l’UEFA qui déclare dans ses statuts :

"… Promouvoir le football en Europe dans un esprit de paix, de compréhension et de fair-play, sans aucune discrimination fondée sur la politique, le sexe, la religion, la race ou sur toute autre raison."

D’ailleurs, devant les restrictions faites au football palestinien, le Président Platini a déclaré :

« Nous les avons acceptés (les israéliens) en Europe et leur avons garanti les conditions d’adhésion ; ils doivent respecter le message des lois et réglementations sportives internationales, faute de quoi leur présence en Europe n’aura pas lieu d’être » (L’Expression le 25 septembre 2010 )

Et que fait Israël, pays du Moyen Orient, dans les compétition européennes ? Est-ce une séquelle de la colonisation occidentale ?

Vous devez savoir qu’une initiative internationale (BDS), soutenue notamment par Eric Cantona, s’adresse à l’UEFA pour qu’Israël n’accueille pas le championnat d’Europe des jeunes footballeurs en 2013 !

Non, ce match n’est pas un match comme les autres : pour toutes ces raisons, nous sollicitons l’Olympique Lyonnais et tous ses joueurs pour qu’ils manifestent leur adhésion à l’éthique sportive et au droit international, particulièrement les droits du peuple palestinien.

%d blogueurs aiment cette page :