Communiqué ORLEANS LOIRET PALESTINE mise à jour lundi 19/11/2012 18 h 00 Ne laissons pas Israël commettre un nouveau crime contre l’humanité dans la Bande de Gaza !

                                          Communiqué  ORLEANS LOIRET PALESTINE mise à jour dimanche 18/11/2012 17 h 30

 Ne laissons pas Israël commettre un nouveau crime contre l’humanité dans la Bande de Gaza !

Plus de 100 victimes depuis le début du conflit
Deux Palestiniens ont péri dans un nouveau raid israélien sur le centre de la bande de Gaza lundi, portant 101 le nombre de Palestiniens tués en six jours d’opération israélienne sur l’enclave, ont indiqué lundi les services d’urgences palestiniens.

– Première victime en Cisjordanie
Un Palestinien blessé samedi en Cisjordanie dans des affrontements avec l’armée israélienne lors d’une manifestation de solidarité avec Gaza, est mort lundi de ses blessures, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes. Il s’agit du premier mort palestinien en Cisjordanie depuis le déclenchement de l’opération militaire mercredi.

Israël a frappé plus de 1000 cibles depuis mercredi, tuant, selon les autorités palestiniennes, 64 personnes, dont 24 enfants et 8 femmes, et en blessant près de 600. 18 Palestiniens ont été tués ce dimanche.

En guise de riposte, les groupes armés de la bande de Gaza ont tiré plus de 1000 roquettes a destination de l’Etat hébreu, qui affirme en avoir intercepté plus de 300 grâce à son système anti-missile. Une centaine de roquettes seraient tombées côté palestinien et plus de 600 auraient donc touché Israël, faisant 3 morts et des dizaines de blessés.

Le 14 novembre Israël a assassiné par attentat terroriste en pleine bande de Gaza, Ahmad Jaabari un chef militaire du Hamas et grièvement blessé son garde du corps.

De nombreux observateurs prétendent que ces opérations militaires sont aussi des opérations de communication menées dans le cadre de la campagne électorale de B. Netanyahou dont chacun peut ici mesurer le cynisme criminel : Les morts palestiniens sont autant de trophées qui rapportent des points dans les sondages.

Le même Netanyahou déclare qu’il est prêt à étendre l’opération militaire. Son alliance prochaine avec Lieberman (extrême-extrême droite) et le soutien qu’il rencontre dans la société israélienne laissent craindre un nouvel épisode de nettoyage ethnique radical contre la population de Gaza.

 L’impunité d’Israël est totale et unique en son genre !

Le 27 décembre 2008, Israël déclenchait une guerre sans précédent contre la population de la Bande de Gaza sous blocus depuis 2006. Cette guerre qualifiée de crime de guerre et de crime contre l’humanité dans un rapport d’un haut responsable de l’ONU a fait 1450 morts dont 340 enfants, des milliers d’infirmes à vie et une population traumatisée après un mois de bombardements et de terreur organisée.

Aucune sanction à quelque niveau que ce soit n’a été prononcée ni exécutée.

Les USA, l’Europe et le gouvernement français en particulier ont délivré le « permis de tuer » à Netanyahou : il s’en sert !

B. Obama a reculé sur la colonisation et réaffirmé son total soutien à Israël. Alors que la Campagne BDS lancée par la société civile palestinienne a mis en évidence la fraude israélienne en matière d’exportation, que certains gouvernements dont l’Afrique du Sud exigent que soient mentionnés les produits en provenance des territoires occupés, l’Europe vient de signer le protocole de l’ACAA, qui étend les exportations israéliennes, sans aucun contrôle sur l’origine des produits. Enfin le déplacement de F. Hollande à Toulouse avec le premier ministre israélien a confirmé son allégeance ouverte aux thèses sionistes.

Ces soutiens affichés à l’état d’Israël sont une incitation aux crimes et aux violations constantes du droit, un véritable permis de tuer.

Nous exigeons du gouvernement français qu’il demande l’arrêt attaques contre la population de la Bande de Gaza, qu’il condamne le terrorisme d’état israélien nommé « exécutions extra-judiciaires » et qu’il exige la levée immédiate du blocus de Gaza !

Nous appelons toutes les personnes et associations voulant la fin de l’impunité d’Israël à intensifier les campagnes de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël et à se mobiliser dès à présent contre les attaques israéliennes dans la bande de Gaza.