Archive for octobre, 2012

29 octobre 2012

[BDS France] Solidarité avec Layli! Communiqué de la Campagne BDS France

Layli, un militant de la Campagne BDS a été arrêté* le 25 Octobre dernier pour avoir interrompu  le match de Basket d’Euroligue entre Chalon sur Saône et l’équipe israélienne du  Maccabi Tel Aviv. Il passera en procès le vendredi 9 Novembre à 15 H au Tribunal de grande Instance (TGI) de Chalon sur Saône.

Lorsque ses sportifs ou équipes sportives participent à des compétitions internationales prestigieuses,  Israël bénéficie d’une reconnaissance mondiale et de l’image trompeuse d’un État qui serait «fair play». Cela contribue à normaliser sa politique d’apartheid à l’égard du peuple palestinien, une situation injuste et illégale au regard du droit international.

 

C’est pour refuser et protester contre cette normalisation par le sport qu’étaient présents à ce match plusieurs membres de la Campagne BDS.

 


Nous exigeons la relaxe immédiate de Layli!

 

Ce n’est pas les citoyen-nes engagés et non violents de la Campagne BDS qu’il faut poursuivre, mais le régime d’apartheid israélien !

 

La Campagne BDS France (www.bdsfrance.org) appelle toutes les personnes de conscience à participer massivement à un rassemblement de soutien le vendredi 9 novembre devant le Tribunal de grande Instance (TGI) de Chalon sur Saône, dès 13h.

* :

 

http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=908%3Asolidarite-avec-le-militant-de-la-campagne-bds-layli-cest-israel-quil-faut-inculper-&catid=9%3Aevenements-bds-france&lang=fr

La Campagne BDS France
www.bdsfrance.org
campagnebdsfrance@yahoo.fr


Des co-voiturages s’organisent à partir de différentes villes (contact : campagnebdsfrance@yahoo.fr  )  pour assister au rassemblement de soutien.

 

Un départ collectif aura lieu à partir de Paris et sa région, pour plus d’infos: 

 

Karim: karim.azhich@gmail.com : 06 27 42 59 20

Marco: marc.prunier2@wanadoo.fr : 06 07 81 90 83

En plus de la participation au rassemblement du 09/11 à Chalon sur Soâne (pour lequel nous organisons des covoiturages ou un déplacement en bus, depuis Paris), il y a aussi deux autres moyens de soutenir Layli :

– en écrivant au M. Le Procureur de la République : Tribunal de Grande Instance – 4 rue Emiland Menand. 71100 Chalon sur Saône

pour dire que vous approuvez l’action de Layli et que vous vous indignez des poursuites engagées contre lui.

– en participant financièrement aux frais de justice, par chèque envoyé au

Collectif 69 de soutien au peuple palestinien
C/O Maison du Peuple
147 avenue du Général Frère 69008 Lyon

(Noter « Pour Layli » au dos du chèque. N’hésitez pas à envoyer même une petite somme, les petits ruisseaux font les grandes rivières !)

Karim

Sarah: sarah.benichou17@gmail.com

 

 

27 octobre 2012

Comment j’ai été brutalisé par le Mossad, dans mon pays. (photo + vidéo)

Ci dessous le témoignage de Layli. A diffuser.

MERCI DE DIFFUSER SUR VOS RÉSEAUX ET SITES !!!!!

Comment j’ai été brutalisé par le Mossad, dans mon pays. (photo + vidéo)

Voici le récit exact de ce qui s’est passé vendredi soir au match de basket qui se déroulait à Chalon sur Saône, où l’équipe de la ville jouait contre l’équipe israélienne du Maccabi Tel Aviv.

Je suis venu au match avec un drapeau dans l’intention de l’exposer dans les tribunes pour exprimer mon soutien au peuple palestinie n.
Mais le stade se trouvait quadrillé de policiers en civil et en uniformes, ainsi que de chiens, et très vite d’autres jeunes visiblement en déplacement pour la même cause ont été arrêtés, fouillés, interrogés, et encerclés de policiers les empêchant de faire le moindre mouvement.

Voyant qu’ils étaient ainsi immobilisés, j’ai décidé de montrer le drapeau palestinien que j’avais gardé sur moi, et suis entré sur le terrain quelques secondes avec mon drapeau visible, avant d’être ceinturé et embarqué.

Une dizaine d’agents de sécurité en costumes noirs m’ont escorté dans les coulisses du Colisée, dont l’un particulièrement virulent qui me mettait des gros coups de poing dans le crâne, à l’arrière de la tête, pendant mon parcours jusqu’au responsable du dispositif.

Certains ne parlaient pas français entre eux, et je fus davantage renseigné, quand l’un d’entre eux s’arrêta pour demander aux autorités locales de vérifier l’identité d’un journaliste qui se trouvait dans le carré de presse .

Apprenant qu’il était palestinien (et journaliste) il demanda son évacuation et son embarcation au poste pour interrogatoire.

A la lecture du reportage publié par le quotidien local « Le Journal de Saône-et-Loire », j’ai appris, après ma libération, des détails supplémentaires sur l’implication directe du Mossad, de A à Z, dans le déroulement de la soirée à Chalon sur Saône. Ce que je trouve particulièrement choquant.
J’appris également qu’une femme avait été arrêtée pour avoir brandi un drapeau palestinien à la sortie du stade, une fois le match terminé ! Elle ne fut libérée qu’à 6 H du matin.

Une fois mis en cellule, j’ai eu droit à diverses insultes de la part de policiers qui venaient me traiter de « Pauv’ con » et autres amabilités.

Puis l’officier de police judiciaire vint me dire que j’allais être inculpé pour incitation à la haine raciale.

Alors que je réfutais une telle accusation, il me déclara que c’est lui décidait, pas moi.

Une femme médecin est ensuite venue me sermonner de manière arrogante. Je lui ai dit de s’occuper de m’ausculter et signalé les coups qui m’avaient été portés au crâne, sans que cela ait l’air de la troubler. Je fus ensuite renvoyé dans ma cellule, où je me retrouvai en compagnie d’une personne âgée et ivre, alors qu’il n’y avait qu’un seul lit dans ce local exigu.

Après audition le lendemain, où je n’avais rien à déclarer, il me fut signifié à 13 H 30 que j’allais être déféré devant un tribunal pour une comparution immédiate.

A 15 H, quand ce fut mon tour de comparaître, le juge me posa une série de questions pour savoir si la haine était le moteur de mon action. Je répondis que mon geste, parfaitement pacifique, avait pour but de dénoncer la politique d’un Etat et que j’avais pour amis des Israéliens, qui eux aussi s’opposaient dans leur pays à la politique coloniale et aux exactions contre les Palestiniens.

Après une suspension de séance, le juge fit savoir qu’il acceptait mon refus d’une comparution immédiate et ma demande de report du procès, afin que je puisse préparer ma défense.

Mon procès aura donc lieu le vendredi 9 novembre prochain à 15 H au Tribunal de grande Instance (TGI) de Chalon sur Saone, et je vous remercie de votre présence et de votre

soutien face à cette manière d’inverser les rôles, et de vouloir criminaliser des personnes qui luttent pour le respect des droits de l’homme et du Droit International.

Layli

Voici la vidéo :

Crédit photo: http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2012/10/26/securite-maximale-au-colisee

27 octobre 2012

Voici la vidéo de la dernière action BDS/AFPS réalisée samedi dernier à Sephora (Paris). AHAVA, on n’en veut pas !! Les cosmétiques Ahava sont produits dans la colonie de Mizpe Shalem, en Cisjordanie occupée, à partir des boues de la Mer morte. Ces informations nous sont fournies par la Coalition des femmes pour la Paix israélienne via leur site internet « Who Profits? » (Qui profite de la colonisation?). L’exploitation économique de territoires occupés militairement est illégale.

27 octobre 2012

Vidéo entière de l’action BDS à Ramallah: a diffuser , partager et reproduire partout en France

26 octobre 2012

Solidarité avec le militant de la Campagne BDS Layli, c’est Israël qu’il faut inculper !

Solidarité avec le militant de la Campagne BDS Layli, c’est Israël qu’il faut inculper !

Vendredi, 26 Octobre 2012

 

Layli, un militant de la Campagne BDS a été arrêté hier pour avoir pénétré à l’intérieur d’un stade avec un drapeau palestinien et passera en procès le 09 Novembre prochain à Chalon Sur Saône.

D’après cet article, des agents du Mossad étaient présents au sein du stade : http://www.lejsl.com/actualite/2012/10/25/chalon-le-match-elan-tel-aviv-sous-haute-protection

La Campagne BDS France demande la libération immédiate du militant arrêté à Chalon sur Saône lors de ce match.

Israël viole impunément les résolutions de l’ONU et le droit international depuis plus de soixante ans et applique une politique discriminatoire, pouvant être qualifié juridiquement d’apartheid, à l’égard de toutes les composantes du peuple palestinien. Celle-ci détruit la vie et les carrières de nombreux sportifs palestiniens talentueux et empêche lourdement le développement du sport palestinien.

En se voyant attribuer l’organisation de l’Euro des moins de 21 ans par l’UEFA en 2013, Israël bénéficie d’une reconnaissance trompeuse qui en réalité normalise une situation injuste et illégale.

C’est pour attirer l’attention sur cette situation injuste et inacceptable que plusieurs membres de la Campagne BDS étaient présents hier lors de ce match.

Ce n’est pas les citoyen-nes engagés et non violents de la Campagne BDS qu’il faut poursuivre, mais le régime d’apartheid israélien !

La Campagne BDS France

viaSolidarité avec le militant de la Campagne BDS Layli, c’est Israël qu’il faut inculper !.

26 octobre 2012

LA VENUE DE BENJAMIN NETANYAHU EN FRANCE EST INADMISSIBLE ! – [UJFP]

LA VENUE DE BENJAMIN NETANYAHU EN FRANCE EST INADMISSIBLE !

jeudi 25 octobre 2012

par le Bureau National de l’UJFP

A l’invitation du président de la République, François Hollande, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, sera reçu à l’Elysée le 31 octobre, puis se rendra le lendemain à Toulouse. Sa venue répond à deux objectifs : discuter du risque du nucléaire iranien et participer à une cérémonie à l’école Ozar Hatorah, école à Toulouse où ont eu lieu les crimes antisémites commis par Mohamed Merah.

Nous rappelons notre attachement à la lutte contre toutes les formes de racisme, qu’il s’agisse de la lutte contre l’antisémitisme, contre l’islamophobie ou contre tout autre racisme. Mais l’Etat israélien, engagé dans une politique d’épuration ethnique à l’encontre du peuple palestinien, qu’il dépossède et humilie depuis plus de 60 ans, et de « choc des civilisations » contre les populations arabes et musulmanes, ne représente que lui-même et n’a aucune légitimité à venir honorer la mémoire des Juifs tués à Toulouse.

Alors que cet Etat ne veut ni se retirer des territoires occupés ni reconnaitre l’égalité des droits aux Palestiniens, et pratique ouvertement l’apartheid, il est révoltant et inadmissible que Netanyahu vienne donner des leçons d’antiracisme !

Les responsables de crimes de guerre dans la Bande de Gaza et de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie devraient être déférés à la Cour Internationale de Justice au lieu d’être accueillis à bras ouverts par le gouvernement français !

Par ailleurs, alors que les menaces d’intervention de la part d’Israël contre l’Iran se font de plus en plus précises, la politique de cet Etat est un danger permanent pour la paix dans le monde.

Le gouvernement français est directement complice : il ne s’oppose ni à l’impunité constante d’Israël, ni au rehaussement continuel de ses rapports économiques avec la communauté européenne.

Pour le respect du droit international,

En solidarité avec le peuple palestinien,

Contre les menaces de guerre en Iran,

Contre la complicité de l’Etat français,

Ne tolérons pas la visite de Netanyahu !

L’UJFP vous informera de toute mobilisation inter-associative dans ce sens

le Bureau National de l’UJFP le 25-10-2012

viaLA VENUE DE BENJAMIN NETANYAHU EN FRANCE EST INADMISSIBLE ! – [UJFP].

25 octobre 2012

la lettre de nos amis de la CCIPPP 34 …

Netanyahou, premier ministre de l’état d’apartheid israélien à Paris, invité par Hollande !
Visite annoncée pour la semaine prochaine (sans date précisée)

Samedi 27 octobre : Montpellier, place de la Comédie 14h30, Stand et actions de protestation
contre la venue du raciste Netanyahou.
Nous installerons "Le cimetière des enfants de Gaza", assassinés par l’armée israélienne lors de la guerre contre Gaza pendant l’hiver 2008-2009, pour rappeler les crimes de guerre de l’état israélien.

(Lundi 29, 18h30 à la CIMADE, réunion du Comité BDSFrance34)28 rue du Fbg Boutonnet (arrêt tram : place Albert 1er)
Préparation d’une action contre l’Euro-espoirs 2013 à Tel Aviv
ouvert à toutes et tous.

25 octobre 2012

Déclaration de la première conférence étatique pour le boycott, Désinvestissement et sanctions contre l’ état d’israël

Déclaration de la première conférence étatique pour le boycott, Désinvestissement et sanctions contre l’état d’israël

« Hier l’Afrique du Sud, aujourd’hui la Palestine »

La Conférence, qui s’est tenue à Barcelone les 19-21 Octobre 2012, adhère à l’appel de la société civile palestinienne à rejoindre la campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre l’Etat d’Israël et appelle la société civile de l’état espagnol à la rejoindre.

Réunis à Barcelone, plus de 500 militants et 50 organisations de la société civile de l’Etat espagnol, réaffirmons notre attachement à la lutte du peuple palestinien lors de la célébration, ce week-end à Barcelone, de la première Conférence étatique pour le boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre l’apartheid israélien : «Hier, l’Afrique du Sud d’aujourd’hui la Palestine ».

Nous constatons la progression de la campagne BDS comme élément central de toutes les actions et activités de solidarité avec le peuple palestinien. A cette fin, la Conférence a décidé dans ses conclusions de travailler vers une campagne BDS transcendant le mouvement de mouvement de solidarité avec le peuple Palestinien. Avec ces objectifs, nous exprimons notre volonté de coordination avec le Comité national palestinien (BNC), qui conduit et impulse le mouvement international de soutien à la campagne BDS.

Le boycott de l’Etat d’Israël est une campagne qui émane du peuple palestinien lui même en 2005. Parmi les exigences de cet appel il y a : la fin de l’occupation par Israël de tous les territoires arabes en 67, le droit au retour pour tous les réfugiés, et l’égalité des droits pour tous les citoyens de l’Etat d’Israël.

De même nous constatons la nécessité de soutenir cette campagne non-violente pour mettre fin à la violation systématique des droits de l’homme et du droit international par Israël. Violations constatées une nouvelle fois à l’occasion de l’arrestation dans les eaux internationales de la dernière flottille à destination de Gaza pendant la tenue de la Conférence. C’est pour quoi nous exigeons de notre gouvernement de garantir la liberté de circulation dans les eaux de la Méditerranée, de mettre fin au blocus de Gaza et exiger la libération immédiate des personnes qu’ à ce jour Israël maintient prisonnières.

En tant qu’ organisations de la société civile et militants de la cause internationaliste, nous lançons un appel à la société civile internationale (et à tous les hommes de bonne volonté) à rejoindre ce mouvement du peuple palestinien basé sur des fondements éthiques de justice, liberté et égalité, pour mettre fin à l’impunité de l’Etat d’Israël.

Barcelone, 21 Octobre 2012

Traduction : JLM
Declaration I Spanish State Conference on BDS against the state of Israel.pdf
declaracin Confe BDS- BCN.pdf

23 octobre 2012

Elections en Palestine: «Le Fatah est mort comme mouvement politique» | Mediapart

Elections en Palestine: «Le Fatah est mort comme mouvement politique»

Quelle lecture faut-il faire de cette victoire du Fatah, qui s’est soldée par un recul du taux de participation et la défaite de la plupart des candidats officiels soutenus par Mahmoud Abbas, malgré le boycott du mouvement Hamas ?

Julien Salingue : Le Fatah comme mouvement politique a totalement implosé. Aux dernières législatives de 2006 déjà, ses dirigeants avaient été incapables de s’entendre sur les candidatures, et les candidats dissidents s’étaient multipliés. Aujourd’hui, c’est la prise de pouvoir de petits notables locaux, des alliances nouées sur la base d’affinités personnelles et non politiques, et l’absence totale d’orientation politique commune entre les dirigeants du Fatah. Dans certaines municipalités, cela ressemblait comme deux gouttes d’eau à des élections internes au Fatah.

 

 

viaElections en Palestine: «Le Fatah est mort comme mouvement politique» | Mediapart.

21 octobre 2012

Cisjordanie : Des élections grotesques – Khaled Amayreh

Cisjordanie – 20 octobre 2012

Des élections grotesques

Par Khaled Amayreh

En l’absence du Hamas et au milieu de conditions tout à fait antidémocratiques, le Fatah tient des élections locales et municipales dans des dizaines de villes et villages de Cisjordanie. Le Hamas a refusé d’y participer, invoquant une atmosphère d’Etat policier et l’absence de libertés civiques sous la gouvernance du Fatah. La décision des dirigeants de Ramallah de tenir des élections malgré le désaccord permanent avec le Hamas a apparemment pour but de renforcer l’emprise du Fatah sur le pouvoir dans le territoire occupé, et peut-être également de détourner l’attention de la population de la crise économique dévastatrice qui broie la plupart des Palestiniens. Elle se manifeste dans des coûts de la vie d’un niveau indécent, une pauvreté endémique et des revenus désespérément faibles qui obligent beaucoup de familles palestiniennes à adopter des mesures d’austérité sévères, dont des coupes sur les produits de consommation de base.

viaCisjordanie : Des élections grotesques – Khaled Amayreh.