Pétition URGENTE pour Zakaria Zubeidi et Communiqué de Presse du Fredom Theatre

Bonjour

Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine vous prient – et vous remercient- de signer massivement et de façon urgente cette pétition au président palestinien pour la libération de Zacharia Zubeidi :

http://www.change.org/petitions/president-mahmoud-abbas-free-zakaria-zubeidi-2

compte tenu des éléments du communiqué de presse du Freedom Theatre ci-dessous :

Communiqué de presse du Freedom Theatre (Traduction par Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine)

The Freedom Theatre, Jenin Refugee Camp, Occupied Palestine

17 September 2012

POUR DIFFUSION IMMEDIATE

Dix-neuf jours de détention par l’Autorité Palestinienne supplémentaires pour Zakaria Zubeidi, co-fondateur du Freedom Theatre : il jure de continuer sa grève de la faim et de la soif jusqu’à la mort

Zakaria Zubeidi, co-fondateur du Freedom Theatre, a été condamné aujourd’hui à encore 19 jours d’emprisonnement dans la prison de l’Autorité Palestinienne. En réponse, Zubeidi a déclaré qu’il se remettait en grève de la faim totale et qu’à partir de cet instant il ne mangerait plus, ne boirait plus et ne parlerait plus.

« Cette cour et ce juge ont pris une décision injuste envers moi » a dit Zubeidi d’une voix extrêmement faible. « J’ai passé un long temps en prison sans qu’il y ait des preuves contre moi. Ce matin le médecin m’a dit qu’il me reste trois jours à vivre si je ne bois pas. Donc cette cour a décidé de me tuer. »

Zubeidi se soutenait à un barreau pour se tenir debout. Il a enlevé sa chemise, dévoilant un torse dont on a remarqué la minceur, et a pointé les multiples blessures par balles reçues pendant ses années de combattant contre l’occupation israélienne. « J’ai été combattant pour la liberté dès ma naissance et il est injuste que je meure ici.»

“Cette décision est injuste et elle signifie que vous voulez me tuer, mais je veux choisir comment je mourrai. Dans quatre jours il y aura un convoi funèbre qui ira de Jéricho à Jénine », a conclu Zubeidi.

La femme de Zubeidi, qui assistait à l’audience, a éclaté en sanglots quand la décision a été prononcée. Elle a dit : « Ceci est une humiliation de la résistance palestinienne. Quelqu’un qui a été le leader des Brigades des Martyrs d’Al Aqsa en 2002 se trouve maintenant en train de souffrir dans une prison de l’Autorité Palestinienne au lieu d’une prison israélienne. »

Des membres du Freedom Theatre et des amis de Zubeidi de partout dans le monde assistaient aussi à l’audience. Zakaria était visiblement touché de ce soutien, faisant signe de la main et souriant à ses collègues et amis. Lorsque la séance s’est achevée, les soutiens palestiniens et internationaux se sont levés pour scander « Honte ! Honte! Le monde vous regarde ! » et « Est-ce ceci la démocratie palestinienne? Vous n’êtes pas meilleurs que les Israéliens ! »

Le juge a ordonné que Zubeidi soit détenu pendant 19 jours de plus, cédant à la partie à charge qui demandait « plus de temps pour finir l’enquête » en exposant que ces 19 jours étaient la dernière chance, pour les accusateurs, d’amener des charges contre Zubeidi.

Human Right Watch avait, dans un rapport précédemment publié, fortement critiqué le traitement du cas de Zakaria Zubeidi par l’Autorité Palestinienne. Bill van Esveld, chercheur senior de Human Right Watch a déclaré aujourd’hui : « depuis plus de 4 mois, l’AP viole les droits fondamentaux de Zubeidi à une juste procédure d’inculpation et de jugement et continue à ignorer ses déclarations selon lesquelles il a été torturé pendant les interrogatoires. Les donateurs internationaux de l’AP devraient d’urgence faire pression sur elle pour mettre fin à l’impunité et aux détentions arbitraires qu’illustre le cas de Zubeidi, alors qu’il risque sa vie en protestant contre elle.

Le Freedom Theâtre exhorte tous ses amis et ceux qui le soutiennent à faire le maximum pour exercer une pression sur les autorités afin qu’elles libèrent Zakaria. Voir l’appel à l’action sur :

http://www.thefreedomtheatre.org/news.php?id=285

“Zakaria a été la personne qui m’a motivé à rester en Palestine pour me joindre à la lutte pour la liberté, contre l’occupation » a dit Jonatan Stanczak, le Directeur Opérationnel du Freedom Theatre. « L’autorité Palestinienne a réussi là où les Israéliens ont échoué : tuer Zakaria. L’autorité Palestinienne a très bien appris sa leçon des Israéliens, jusqu’au point de prendre part elle-même à l’occupation. »

Pour plus d’informations

Jonatan Stanczak, Managing Director of The Freedom Theatre

+972(0)599017654

+972(0)543915708

jonatan

www.thefreedomtheatre.org

Remarque:

Pour plus d’informations sur les évènements antérieurs voir :le rapport de Human Rights Watch : http://www.hrw.org/news/2012/07/27/israelpalestinian-authority-theater-group-hit-both-sides

%d blogueurs aiment cette page :