Archive for juillet 17th, 2012

17 juillet 2012

Le prisonnier Akram Rikhawi risque de décéder à tout moment : la newsletter de la CCIPPP 34

 

LA 173ème Mission CCIPPP est en Palestine.
Deux Montpelliéraines en font partie…

Lire les compte rendus : http://www.protection-palestine.org/spip.php?article11894


Avec Éric Cantona, Noam Chomsky, Ken Loach : Contre la tenue de l’Euro des moins de 21 ans en Israël !

Dans une lettre rendue publique à l’occasion de l’Euro de football, Éric Cantona, Noam Chomsky et Ken Loach observent avec satisfaction que «certains membres de gouvernements ont décidé de boycotter les matchs de groupe en Ukraine en raison des violations des droits humains observées dans ce pays. » avant de demander « pourquoi les mêmes acteurs sont-ils si silencieux quand Israël reçoit l’Euro 2013 des moins de vingt-et-un an ? Le racisme, les violations des droits de l’homme et les violations flagrantes du droit international sont des faits quotidiens dans ce pays.»

Le maintien d’Israël comme pays organisateur de l’Euro 2013 des moins de 21 ans est d’autant plus surprenant qu’en 2010, Michel Platini, président de l’UEFA (Union of European Football Associations), avait menacé Israël de sanctions sportives, en raison des restrictions imposées pour les allers et venues des sportifs palestiniens, et des difficultés à pouvoir importer des équipements sportifs. Michel Platini avait alors déclaré « Israël n’a qu’un seul choix : laisser le sport palestinien se développer, ou il doit assumer tout seul les conséquences de son attitude ».

Il serait donc inadmissible qu’Israël puisse organiser l’Euro 2013 des moins de 21 ans, alors que rien n’a changé dans la situation d’apartheid imposée aux Palestiniens.

Israël ne respectant pas les droits fondamentaux des Palestiniens, ni le développement du sport en Palestine, la Campagne BDS France lance une pétition demandant à l’UEFA et à son président Michel Platini que l’Euro 2013 des moins de 21 ans ne se tienne pas en Israël:

Signez la pétition !

campagnebdsfrance

Le prisonnier Akram Rikhawi risque de décéder à tout moment … Appel pour sa libération

vendredi 6 juillet 2012 – 07h:58

Al-Akhbar

Deux groupes de défense des droits de l’homme ont lancé un appel urgent pour la libération d’un prisonnier palestinien à son 85e jour grève de la faim dans une prison israélienne.
Lire la suite : http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12389
______

SARSAK : Retour à Gaza d’un ex-détenu palestinien d’Israël en grève de la faim

RAFAH (Territoires palestiniens) – Le footballeur palestinien Mahmoud Sarsak, détenu en Israël après avoir observé une grève de la faim de près de trois mois, est arrivé libre mardi après-midi à son domicile à Rafah dans le sud de la bande de Gaza, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Mahmoud Sarsak, 25 ans, espoir du football palestinien qui a passé près de deux ans en détention administrative en Israël, a été accueilli comme un héros par des centaines de Palestiniens.

Ma libération est une victoire non seulement pour moi mais pour le peuple palestinien et les détenus palestiniens détenus dans les prisons de l’occupant, a-t-il affirmé. Il a appelé le Fatah, le mouvement du président Mahmoud Abbas, ainsi que le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, à manifester une plus grande solidarité envers les Palestiniens détenus par Israël.

Auparavant il avait franchi en ambulance le poste frontière de Beit Hanoun, où l’attendaient sa famille ainsi des centaines de personnes, brandissant des drapeaux et des photos de prisonniers palestiniens.

Je ne peux pas dire à quel point je suis joyeux et en même temps je n’oublie pas les cris des détenus encore dans les prisons israéliennes, a-t-il déclaré à son arrivée.

Mahmoud Sarsak a été conduit, accompagné par la foule, à l’hôpital Chifa de la ville de Gaza pour y subir des examens médicaux.

La volonté du peuple est invincible, a affirmé devant la presse à l’hôpital Chifa, Nafez Azzam, un dirigeant du mouvement radical Jihad islamique, auquel appartient Mahmoud Sarsak.

Le 18 juin, son avocat avait annoncé que Mahmoud Sarsak avait conclu un accord avec l’administration pénitentiaire israélienne pour cesser sa grève de la faim en échange de l’engagement d’être relâché le 10 juillet.

Amnesty International a salué dans un communiqué cette libération mais souligné qu’elle ne traduisait aucun changement fondamental dans l’utilisation par les autorités israéliennes de la détention administrative.

L’ONG a réclamé la libération de deux autres prisonniers grévistes de la faim, Samer al-Barq et Hassan Safadi.

La détention administrative, héritée du mandat britannique sur la Palestine, autorise l’incarcération sans inculpation ni jugement pour des périodes de six mois renouvelables indéfiniment.

Le sort de Mahmoud Sarsak a ému non seulement les organisations de défense des droits de l’Homme, mais aussi les instances du football, dont la Fifa, qui avait exhorté la fédération israélienne à intervenir.

Arrêté le 22 juillet 2009 par les forces israéliennes au terminal d’Erez, entre la bande de Gaza et Israël, alors qu’il allait jouer pour le club de Balata, dans le nord de la Cisjordanie, il était depuis détenu comme combattant ennemi.

(©AFP / 10 juillet 2012 19h48)

_________

Comment l’obsession de la « non-violence » nuit à la cause palestinienne

Linah Alsaafin (The Electronic Intifada). Traduction JPB (CCIPPP)
publié le vendredi 13 juillet 2012.

Photo : Les Palestiniens ne doivent pas adapter leur résistance aux goûts de la classe oppressive et de ses supporters. (Mahfouz Abu Turk / APA images)

http://electronicintifada.net/conte…

10 Juillet 2012

Ces dernières années, le discours occidental autour de la cause palestinienne a employé quelques adjectifs nouveaux – et superficiels – pour décrire la résistance palestinienne : résistance palestinienne « non-violente », résistance palestinienne « pacifique », résistance palestinienne « populaire », résistance palestinienne « non armée ». Et la si bien vue résistance palestinienne « à la Gandhi »

Ce discours a été adopté par les comités de résistance populaire palestiniens, nés après le succès du village occupé de Budrus qui s’est lancé dans des protestations populaires et est parvenu à récupérer 95 % des terres expropriées par le mur d’apartheid israélien en 2003. Toutefois, la concentration obsessionnelle et fétichiste sur un certain type de résistance a, d’une manière ou d’une autre, contribué à délégitimer les autres formes de résistance, tout en fermant simultanément la discussion sur ce qu’est réellement la résistance populaire.

Lire la suite : http://www.protection-palestine.org/spip.php?article11907

___

Le début de la fin pour Abbas ?

Maath Musleh – Al-Akhbar
publié le samedi 7 juillet 2012.

L’Autorité palestinienne – un sous-produit d’Oslo – commence à perdre la tête.

La leçon que nous avons apprise des soulèvements arabes, c’est que lorsqu’un gouvernement perd le sens commun, il commence à commettre des erreurs. Il écrit finalement la fin de sa propre histoire par une série d’erreurs commandées par l’équilibre de la peur imposée sur le terrain depuis si longtemps.

Lire la suite : http://www.protection-palestine.org/spip.php?article11894

__________________

Lyon du 4 au 7 juillet 2012

6 juillet 2012

Université d’été du CRID

Module 11 –Palestine-

Atelier 1 : L »APARTHEID, NEGATION DE L’HUMANITÉ

Atelier 2 : LE BDS, STRATÉGIE DE LUTTE POUR LES DROITS FONDAMENTAUX

Atelier 3 : « LES DROITS FONDAMENTAUX, CONDITION DE L’HUMANITÉ »

La défense des droits fondamentaux des Palestiniens et la défense des droits universels

 

Mireille Fanon-Mendes-France

Membre du BN de l’UJFP

Fondation Frantz Fanon

Lire l’article : http://frantzfanonfoundation-fondationfrantzfanon.com/?p=1565

_________________________________________________________________